• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 19 mars 2015 tagFOOT

Ligue 1 - Romain Philippoteaux : "On va à Paris pour la gagne"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Devenu titulaire indiscutable avec le FC Lorient depuis qu’il a rejoint le club pendant le mercato d’hiver, Romain Philippoteaux nage en plein bonheur. Et si la situation sportive des Merlus est toujours délicate en vue du maintien, l’ancien Dijonnais aborde le déplacement au Parc des Princes (vendredi, 20h30) avec beaucoup d’ambitions.


philippoteaux-interview
  © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Romain Philippoteaux, affronter le PSG est une perspective excitante non ?

Oui, c’est clair que jouer contre Paris c’est génial  pour moi, même si sur le plan collectif, on mesure la difficulté de cette rencontre. Nous sommes une équipe joueuse donc on y va pour gagner. Une fois sur le terrain, il n’y aura aucun complexe, on a besoin de tout le monde pour exploiter toutes nos occasions. Après, prendre ne serait-ce qu’un point serait déjà une très bonne opération.

Surtout que par le passé, Lorient a réalisé de belles performances au Parc des Princes...

Oui, mais c’était avant l’arrivée des Qataris. On va devoir être très vigilant, conserver le ballon au maximum et profiter de chaque occasion. Car s’il on subit trop cette rencontre, on sait que ça peut aller très vite. Mais ça va être un match ouvert, on y va pour la gagne.

Avec une délicate quinzième place au général, l’objectif semble clair : le maintien.

C’est clair, c’est la priorité. Mais très honnêtement, au vu du jeu que l’on propose, on mérite de conserver notre place en Ligue 1. Avec de jeunes joueurs, un nouvel entraîneur, on montre qu’on peut faire de belles choses. On a tenu tête à Lyon à domicile, puis battu Bastia et Caen, deux équipes qui restaient sur une excellente dynamique. Le contenu de nos matches est très bon, c’est juste dommage de défier le PSG à l’aube du sprint final.

A titre personnel, votre trajectoire est fulgurante. Vous rendez-vous compte que ça va très vite ?

Bien sûr, il y a six mois (avec Dijon) je faisais des déplacements à Niort et là je vais me retrouver au Parc face à de tels joueurs. C’est incroyable pour moi qui suis un vrai passionné de foot. D’ailleurs j’en profite pour récupérer de nombreux maillots à la fin des matchs, je suis un peu collectionneur (rires).

Depuis votre arrivée, vous êtes titulaire et auteur de très bons matches. Qu’est ce qu’il vous manque ?

Peut-être trouver le chemin des filets. Il ne manque que ça. Face à Saint-Étienne, j’ai failli marquer. Mais je suis très content ici, l’entraîneur me fait confiance. Marquer et gagner à Paris ? Ce serait le plus beau des cadeaux, sans aucun doute.

Après Paris, il y a des confrontations avec des concurrents directs pour le maintien. La fin de saison s’annonce stressante...

C’est simple, il nous manque trois succès pour assurer le maintien. Il faudra tout faire pour prendre les points à la maison contre Rennes et Toulouse notamment. Et bien négocier notre déplacement à Metz. Sinon ça nous contraint de réaliser une grosse performance contre Monaco ou à Marseille, une équipe qui revient vraiment en forme. Pour nous c’est clair, c’est à domicile que ça va se jouer.

Jeudi 19 mars 2015 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués