• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 19 mars 2015 tagCYCLISME

Clément Venturini : « On espère que ça va venir »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Spécialiste de cyclo-cross, vice-champion de France en janvier, le jeune lyonnais (21 ans) lance sa saison routière ce week-end sur la deuxième et troisième manche de la Coupe de France-PMU. Au sein d’une équipe Cofidis qui guette toujours un premier succès en 2015.

venturini
  © MICHAL CIZEK / AFP

Dans quel état d’esprit êtes-vous avant vos premières courses sur route de l’année ?

J’ai hâte de remettre un dossard. Je viens de boucler un stage d’une semaine autour de Draguignan avec plusieurs équipiers qui préparaient le Tour de Catalogne. Je me doute que ça risque d’être un peu difficile sur la première course samedi mais dès lendemain, j’espère bien être dans l’allure.

Quel bilan avez-vous dressé de votre saison de cyclo-cross ?

L’analyse est un peu mitigée. Les deux grands rendez-vous sur lesquels je misais beaucoup ne se sont pas passés comme je voulais (2e du championnat de France élite, 4e du championnat du monde espoirs). Du coup, j’en oublie presque les belles courses que j’ai pu réussir. Je compte bien effacer cette frustration sur la route où je reviens très motivé .

La transition entre les deux disciplines s’effectue facilement ?

Après le cyclo-cross, il faut observer une bonne coupure. Moi, j’ai fait trois semaines sans vélo après les Mondiaux en février. Dimanche, ça fera un mois que j’ai repris l’entraînement sur la route et quand on fait tout l’hiver à bloc, ça revient vite. Après, j’ai l’habitude de ce décalage dans la préparation mais c’est vrai que mes compagnons d’entraînement, Jérôme Cousin, Hubert Dupont ou Jean-Christophe Péraud, sont déjà presque au top alors que moi, je galère un peu. Avec l’expérience, je ne m’inquiète pas trop .

Quels objectifs vous êtes-vous fixé pour cette deuxième saison chez les professionnels ?

Pour un sprinteur-puncheur comme moi, les épreuves de Coupe de France sont un très bon terrain d’expression. Je ne connais pas la Classic Loire-Atlantique mais on m’a dit que c’était une course en circuit avec un rythme très soutenu. Par contre, j’ai couru à Cholet l’an dernier et ça paraît dans mes cordes même si chez Cofidis, il y a des coureurs plus en forme que moi. Après, je serais en Corse la semaine prochaine (Classica Corsica et Critérium International) et j’espère arriver en forme en avril pour une course comme le Tro Bro Leon qui me plaît beaucoup.

L’équipe Cofidis court encore après son premier succès, ressentez-vous une forme de tension ?

C’est vrai qu’on espère que ça va venir et très vite. Quand on ne gagne pas, tout le monde cogite un peu et il faut inverser la spirale, retrouver une dynamique positive. Cofidis a fait un gros recrutement avec notamment l’arrivée de Nacer Bouhanni et on sait que les victoires doivent être le fil rouge de notre saison. On espère tous que ça va claquer très bientôt .

Jeudi 19 mars 2015 tagCYCLISME
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Jeudi 2 avril 2015
    COUPE DE FRANCE - Carton plein pour Pierrick Fedrigo [lire la news]
  • Jeudi 2 avril 2015
    Le calendrier de la Coupe de France-PMU [lire la news]
  • Jeudi 2 avril 2015
    Les classements de la Coupe de France-PMU [lire la news]
  • Jeudi 19 mars 2015
    Le calendrier de la Coupe de France-PMU [lire la news]
  • Jeudi 19 mars 2015
    Les classements de la Coupe de France-PMU [lire la news]
Voir tous les communiqués