• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Mercredi 25 mars 2015 tagRUGBY - TOP 14

Top 14 - François Trinh-Duc : "On vit une saison galère"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Revenu sur les terrains il y a deux semaines après cinq mois passés à soigner une fracture du tibia, l'ouvreur montpelliérain François Trinh-Duc (28 ans) aborde la fin de saison sans trop d'espoirs de disputer les phases finales avec son club, décroché dans la course au Top 6.

trinh-duc-rugby
  © PASCAL PAVANI / AFP

La réception de Lyon

"Ce match, il est important car on sort d'une contre-performance contre La Rochelle (15-15, 19e journée) et on a juste pris un point de bonus défensif pris à Toulouse (18-13, 20e journée). Donc forcément, cela devient quasiment impossible de se qualifier dans les six premiers en fin de saison régulière. On essaie quand même d'y croire et pour cela il faut continuer à aller de l'avant, remporter le match qui arrive. Même si dans l'état d'esprit on ne peut pas ne plus y croire, on sait bien qu'on a pris pas mal de retard. On aurait dû mieux se positionner en obtenant de meilleurs résultats à l'extérieur... Mathématiquement c'est possible, mais les déplacements qu'il nous reste à effectuer, c'est le Racing-Métro, le Stade Français et Brive ! C'est dire la difficulté qui nous attend. C'est pour ça que cela va être très juste."

Une saison décevante

"On vit une saison galère, avec un changement d'entraîneur, une longue période de doutes donc ça devient tout de suite plus dur, on n'arrivait plus à produire autant de jeu qu'auparavant. Le niveau du championnat étant très élevé, le fait de se trouer sur des matches, notamment à domicile, devient presque rédhibitoire. On n'a pas su trouver un rythme de croisière et un cycle de confiance. Les fautifs, ce sont nous les joueurs car on n'a pas su trouver l'homogénéité entre nous. Le départ de Fabien Galthié a été un gros risque pris par le club car on change de système, de quotidien."

"Jake White, il est arrivé dans l'urgence avec des matches qui s'enchaînaient presque toutes les semaines alors ce n'était pas une situation facile pour lui. Il a d'abord tenté de redonner de la confiance au groupe en tenant un discours très simple. Il utilise un anglais très compréhensible donc il n'y a pas de problème lié à la barrière de la langue."

Son retour à la compétition

"J'ai beaucoup d'appétit, de fraîcheur et d'envie pour cette fin de championnat car j'ai vécu cinq mois difficiles à voir passer les matches et les sélections. Être sur le bas côté est difficile à vivre car on se sent inutile. Sur le plan personnel, c'était dur et je me suis mis à douter. D'autant plus que c'était ma première grosse blessure donc je ne savais pas trop comment l'aborder. Cela fait d'autant plus plaisir de se sentir aidé et appuyé par les supporters toulousains qui m'ont applaudi à mon entrée en jeu là-bas. Cela fait chaud au cœur."

"Pendant cette période, je n'ai pas beaucoup parlé aux autres joueurs car ce n'était pas mon rôle de le faire. Mais dès que je suis revenu dans les entraînements collectifs, j'ai pu retrouver mes automatismes avec eux. J'ai essayé d'être présent quand même sur le banc de touche, car c'était difficile pour moi de regarder les matches en tant que spectateurs depuis les tribunes. Je préférais être avec les remplaçants."

Le XV de France

"J'ai suivi tous les matches à la télé et je trouve que le dernier face à l'Angleterre (défaite 55-35) a été exceptionnel dans l'engagement, c'était plaisant à regarder. Mon objectif reste toujours de postuler à nouveau pour le XV de France et de disputer la coupe du monde. Je n'ai pas d'explication sur les résultats actuels de la sélection mais je trouve que les joueurs français peuvent s'exprimer dans notre championnat donc le problème ne vient pas de là."

Mercredi 25 mars 2015 tagRUGBY - TOP 14
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 4 décembre 2015
    Julien Pierre : "Quand on prend 50 points..." [lire la news]
  • Jeudi 26 novembre 2015
    Fabrice Landreau : "On n'est pas content de notre rendement" [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Olivier Azam : "Préserver l'identité d'Oyonnax" [lire la news]
  • Jeudi 29 octobre 2015
    Marc Andreu : "Ajouter des titres aux performances" [lire la news]
  • Jeudi 22 octobre 2015
    Benjamin Fall : "Le jeu de Montpellier est devenu pragmatique" [lire la news]
Voir tous les communiqués