• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 2 avril 2015 tagRUGBY - TOP 14

Franck Azéma : "De l'excitation, de la pression et de la peur"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

A la tête de l'effectif clermontois, Franck Azéma s'apprête à vivre un quart de finale de coupe d'Europe intense en recevant les Saints de Northampton (samedi, 18h45). L'entraîneur de l'ASM (43 ans) en est bien conscient.

Une atmosphère particulière
"Au terme d’une semaine de travail sérieuse, je ressens l’excitation des joueurs à l'approche de ce quart de finale, on sent qu'on bascule sur autre chose." 

Azema.jpg

"On essaie de mettre en place des schémas à l'entraînement, tout n'est pas encore parfait donc il faudra que cela soit le cas dès demain (vendredi). Mais pour le moment, les joueurs ont imprégné ce qu'ils veulent réaliser. La performance de la semaine dernière face au Stade Français (défaite 40-26) n'était pas celle d'un quart de finale de coupe d'Europe et si on joue de la même manière, on n'ira pas plus loin, ça c'est sûr."

Un revers à effacer
"Le contexte était différent à Paris, on sait que le Top 14 et la Champions Cup sont un marathon et peut-être qu'inconsciemment, les joueurs étaient tournés vers ce match de coupe d'Europe, comme nous certainement. Quoiqu'il en soit, on n'avait pas le droit d'afficher le niveau montré à Paris et c'est pour cela que j'étais en colère. Maintenant, je ne sais pas si c'est mon coup de gueule qui les a fait basculer sur du sérieux cette semaine à l'entraînement. J'essaie de réfléchir à la meilleure équipe pour cette échéance, celle qui me paraît la plus optimale. Ce n'est que la vérité de cette semaine et de ce qu'on vit en ce moment."

Un adversaire prestigieux
"Les Saints sont une équipe avec une vraie réputation en France. Ils sont en tête de la phase régulière avec dix points d'avance sur le deuxième je crois. Ils sont meilleurs que les Saracens qu'on a affrontés cette saison. Et puis, ils sont champions d'Angleterre en titre. Ils ont une mêlée et une conquête vraiment au-dessus des autres dans le championnat anglais. Peu d'équipes ont pu leur résister dans ces secteurs de jeu. Ils ont suffisamment d'avance en Premiership pour se consacrer à ce match, tant dans leur stratégie que dans la gestion de leur effectif. Forcément, l'absence de George North est un facteur non négligeable pour eux mais ils ont de la ressource pour le remplacer."

"Quand on arrive en quarts de finale, toutes les équipes jouent le titre mais le parcours de Northampton cette saison est particulièrement exemplaire et reste assez britannique dans la manière d'appréhender tous les matches de la même façon, à domicile comme à l'extérieur. C'est la meilleure équipe d'Europe hors de ses bases cette saison. Je pense qu'on commence à voir la même chose en France, cette idée de ne pas différencier les matches à domicile et à l'extérieur. Chez eux, cela fait partie de l'ADN déjà, ils ne calculent rien. Bien sûr, on peut considérer que l'ASM est favorite car elle reçoit, mais c'est perçu comme un très gros challenge par nos adversaires."

La chance de Clermont ?
"Cela fait dix mois qu'on se prépare pour jouer ce genre de match donc il y a beaucoup d'excitation, de pression et de peur aussi, c'est nécessaire. Mais il y a également des certitudes car on a travaillé fort toute l'année pour arriver sur cette échéance. On verra samedi si on est prêt. Certains joueurs estiment que c'est leur dernière opportunité de marquer l'histoire du club et cela leur appartient. Tant que c'est un sentiment duquel ils arrivent à se nourrir pour apporter un plus à l'équipe ! J'espère que cela se passera ainsi pour les prochaines échéances."

Une charnière à recomposer
"C'est mieux d'avoir tout un effectif, mais Rado (Ludovic Radosavljevic) et Brock (James) ont beaucoup joué ensemble, on ne s'est jamais coupé des options offertes par notre effectif donc on a assez de repères aujourd'hui pour compenser les absences de Camille (Lopez) et Morgan (Parra). On sait que Marcel-Michelin peut devenir un chaudron dans ce genre de rendez-vous mais c'est notre performance qui fera qu'on aura autour de nous un public exacerbé ou pas. J'en reviens toujours à la même analyse, tout va dépendre de la qualité des duels qu'on va être capable d'engager sur le terrain."

Jeudi 2 avril 2015 tagRUGBY - TOP 14
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 4 décembre 2015
    Julien Pierre : "Quand on prend 50 points..." [lire la news]
  • Jeudi 26 novembre 2015
    Fabrice Landreau : "On n'est pas content de notre rendement" [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Olivier Azam : "Préserver l'identité d'Oyonnax" [lire la news]
  • Jeudi 29 octobre 2015
    Marc Andreu : "Ajouter des titres aux performances" [lire la news]
  • Jeudi 22 octobre 2015
    Benjamin Fall : "Le jeu de Montpellier est devenu pragmatique" [lire la news]
Voir tous les communiqués