• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 16 avril 2015 tagRUGBY

Coupe d'Europe - Mourad Boudjellal : "Réaliser un truc de dingue"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Avant d'affronter le Leinster en demi-finale de la Champions Cup dimanche à Marseille (16h15), Toulon se prépare à un nouveau virage dans son histoire. Son président Mourad Boudjellal l'a évoqué mercredi.

Mourad-Boudjellal
  © BORIS HORVAT / AFP

Objectif septième finale

"Je pense qu'on peut parler d'exploit si on l'emporte dimanche car ce serait notre septième finale consécutive. On a déjà envie de viser cette performance. Je ne suis pas allé fouiller dans les archives mais je ne crois pas qu'une équipe ait déjà disputé autant de finales de rang. En début de saison, on s'est cherché des challenges et aujourd'hui, le club a une libido sportive sensible au fait de remporter trois fois de suite la coupe d'Europe. Le reste, ce sera juste de la perversion en Top 14. Mais si la libido est aujourd'hui sur la coupe d'Europe, il y a aussi de gros adversaires et il faudra réussir deux exploits pour la remporter. Il y a d'abord le Leinster qui a une motivation toute trouvée parce que cette équipe a perdu contre nous l'an passé…"

Des adversaires revanchards

"On ne sait pas pourquoi on gagne un match mais on sait pourquoi on le perd. Donc le ressenti de cette défaite, cela fait un an que les Irlandais se la mangent. Et si on a la chance d'aller en finale, entre Clermont, qui vit depuis deux ans sur une défaite presque anormale, ou les Saracens, que l'on a sortis deux fois de suite et qui commencent à en avoir marre de Toulon, on sait qu'il nous faudra battre quoiqu'il arrive deux équipes qui ont beaucoup de ressentiment contre nous. Le RCT, lui, n'a de ressentiment contre personne. C'est l'histoire qui veut ça. On a juste l'envie de réussir un truc de dingue. Je ne sais pas si on va y arriver mais si on joue sept finales, on pourra déjà appeler Bernard (Laporte), "L'homme qui joua sept finales"… Cela fera un beau titre de film."

Le départ de Pierre Mignoni

"C'est la vie, on avait fait une proposition à Pierre mais il y avait aussi celle de Lyon, qui était intéressante pour lui et je pense que, plus qu'économiquement, c'est l'envie d'être numéro un qui l'a guidé. Moi, je ne pouvais pas lui offrir cela à Toulon. On en a parlé et il a fait son choix, je le trouve respectable. Et il le sera d'autant plus s'il est irréprochable jusqu'à la fin de la saison, ce que je crois. Aujourd'hui, c'est ma seule source d'inquiétudes car lorsque vous avez une maîtresse, en général, quand vous rentrez le soir à la maison, vous fantasmez plutôt sur elle que sur votre femme."

Jeudi 16 avril 2015 tagRUGBY
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La 3e journée - Champions Cup [lire la news]
  • Jeudi 10 décembre 2015
    Dimitri Szarzewski : "Quelque chose de grand va se passer avec le Racing 92" [lire la news]
  • Jeudi 10 décembre 2015
    Champion's Cup - Laurent Travers : "Dan Carter peut nous rendre meilleurs" [lire la news]
  • Vendredi 20 novembre 2015
    Coupe des Champions - Baptiste Serin : "L'UBB a su se créer une notoriété à Bordeaux" [lire la news]
  • Jeudi 22 octobre 2015
    Avec nous, la routine n’est pas de mise [lire la news]
Voir tous les communiqués