• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 23 avril 2015 tagRUGBY - TOP 14

Loann Goujon : "Je n'ai pas eu le temps d'anticiper ce qui m'arrive"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Mis en lumière par le parcours de La Rochelle en Top 14 et appelé dans le groupe du XV de France lors du dernier Tournoi des Six Nations, Loann Goujon (25 ans) se dit surpris de sa propre saison.

Loann-Goujon
  © XAVIER LEOTY / AFP

La découverte du Top 14

« Je suis content de pouvoir montrer de quoi je suis capable cette saison.  J'ai connu un début compliqué donc je ne m'attendais pas à vivre ce que j'ai vécu. Il y a eu des blessures, des hauts et des bas. J'ai dû enchaîner les matches après une période de deux mois sans trop de temps de jeu. J'ai été aidé par mes coéquipiers et la dynamique du club qui s'est vite mis dans le bain du maintien, sans être décroché. Je dois reconnaître que c'est une saison assez exceptionnelle car tout est allé très vite. Je n'ai pas eu le temps d'anticiper les choses mais j'en suis très content. »

« Il faut faire preuve d'une grande discipline sur le terrain en Top 14 et rester soi-même. Il est nécessaire de s'appliquer sur nos points forts. Nous, on peut s'appuyer sur une bonne conquête, une touche efficace, un bon pack, cela aide forcément ! À partir de là, tu peux essayer de te faire plaisir mais la finalité, c'est la gagne. Je pense qu'on a su apporter à notre effectif les touches d'expérience dont il avait besoin, comme avec Jason Eaton (deuxième ligne) ou Peter Grant (demi d'ouverture) par exemple. Cela nous donne de la confiance de les voir évoluer à leur meilleur niveau. »

Une éclosion tardive ?

« Il y a des joueurs qui éclosent très vite et moi, au contraire, j'ai plutôt pris mon temps. Cela s'est fait étape par étape. Même si je ne suis plus au début de ma carrière, je n'en suis pas très loin car ce n'est que ma quatrième année professionnelle. J'ai voulu me construire et je crois que les blessures m'ont permis d'apprendre à mieux me gérer. »

« Le fait d'être venu à La Rochelle a été bénéfique. J'étais à Clermont et je ne jouais que très peu. Puis j'ai rencontré Patrice Collazo (entraîneur des avants) et le prêt s'est révélé concluant. Le club avait des ambitions en Pro D2 et il y avait une bonne équipe, je me suis fait plaisir sur le terrain rapidement. »

Objectif maintien

« J'ai retrouvé des gars qui avaient le bon état d'esprit après la parenthèse internationale et cela m'a fait du bien. Depuis la fin du Tournoi des six nations, on a eu l'occasion de retourner dans le vif du sujet et il n'y a pas vraiment de pression mais on a quand même besoin d'un résultat pour la survie du club en Top 14. On a envie de se mettre à l'abri le plus tôt possible et cela commence par de bons résultats au plus vite. On se rend compte qu'on ne peut jamais être serein dans ce championnat quand on joue le maintien. »

La Rochelle, un club populaire

« C'est fabuleux de sentir un tel engouement autour de l'équipe. Quand tu joues à domicile, le stade est plein et tu as 15 000 personnes derrière toi, tu es fier de jouer à Marcel-Deflandre. Et puis, La Rochelle, ce n'est pas une grande ville non plus donc quand les gens viennent te voir pour te glisser quelques mots sympas avant le match qui arrive, cela donne envie d'en faire encore un peu plus ! »

Un international du XV de France

« Je l'ai vécu un peu comme une chance, une opportunité à saisir. J'ai pu participer aux cinq matches du Tournoi et je me suis intégré au groupe, cela s'est fait petit à petit. Mais je ne m'y attendais pas. Maintenant, forcément, on pense à la coupe du monde mais il y a d'abord les performances en club qui priment. Si je parviens à bien travailler pour La Rochelle, j'aurai pour ambition de faire partie du groupe pour le Mondial, c'est sûr. »

Jeudi 23 avril 2015 tagRUGBY - TOP 14
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 4 décembre 2015
    Julien Pierre : "Quand on prend 50 points..." [lire la news]
  • Jeudi 26 novembre 2015
    Fabrice Landreau : "On n'est pas content de notre rendement" [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Olivier Azam : "Préserver l'identité d'Oyonnax" [lire la news]
  • Jeudi 29 octobre 2015
    Marc Andreu : "Ajouter des titres aux performances" [lire la news]
  • Jeudi 22 octobre 2015
    Benjamin Fall : "Le jeu de Montpellier est devenu pragmatique" [lire la news]
Voir tous les communiqués