• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 7 mai 2015 tagTENNIS

Masters 1000 de Madrid - Monfils : « J’aimerais bien avoir l’inquiétude de Nadal »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Il n’y aura qu’un Français présent au stade des huitièmes de finale du Masters 1000 de Madrid : Jo-Wilfried Tsonga, tombeur de l’Américain Jack Sock. Richard Gasquet et Gaël Monfils ont mordu la poussière dès le deuxième tour.

monfils-madrid
  © JULIAN FINNEY / GETTY IMAGES EUROPE / GETTY IMAGES/AFP

Demi-finaliste à Monte-Carlo puis à Bucarest, le Parisien est tombé après un combat épique de 3h20 face à l’Espagnol Marcel Granollers, 62e mondial, en trois sets (7-6 6-7 6-4). Les deux hommes sont tombés dans les bras l’un de l’autre mais pour le Français c’est un coup d’arrêt avant Roland-Garros, qui approche à grand pas.

Quel match face à Granollers… le public a adoré…

Oui, ce fut un sacré combat. Il m’a manqué pas mal de petites choses. Je n’ai pas su être agressif. J’ai vachement retenu mes coups. J’ai laissé Marcel mener le jeu. Il a pris plus de risques. Le mec est quasiment chez lui, il a eu plus de réussite. Bravo à lui. Je savais qu’il est capable de bien jouer.

On prend du plaisir dans ce genre de match. ?

Oui, c’était assez sympa. Mais j’ai pris plus de plaisir dans d’autres matches. Là, il y avait trop de frustration. J’ai raté beaucoup d’occasions (2 balle de break gagnées sur 11). 

Il crampait à la fin, ce qui lui a valu un point de pénalité…

Je n’ai même pas vu. J’étais concentré sur mon jeu. J’étais un peu fatigué. J’étais surtout frustré. Je n’ai pas beaucoup joué la semaine dernière. Ici, à Madrid avec l’altitude, ça vole un peu. Je me sentais un peu moins bien.

Vous avez eu une passe d’armes avec l’arbitre…

Je me suis énervé parce que j’ai pris un avertissement pour avoir dit ‘’merde’’. J’avais besoin de lâcher ma frustration. Je me suis emporté et je me suis excusé auprès de Carlos (Bernardes, l’arbitre) car je l’aime beaucoup. C’est moi qui suis en tort. J’étais frustré d’avoir perdu ce premier set. J’étais chaud dans ma tête. Mais ce n’était pas un ’’merde’’ méchant. J’ai pris l’arbitre en grippe et ce n’est pas bien.

De quoi avez-vous besoin avant Roland-Garros ?

Je vais essayer de bien récupérer, je vais repartir assez rapidement à l’entraînement. Il est prévu que j’aille à Rome. S’il n’y a pas de problèmes physiques. Avec de tels matches, c’est surtout le lendemain qu’il y peut y avoir des douleurs. La terre ici est bien dure et ça sollicite les articulations. 

Pour changer de sujet, êtes-vous de ceux qui êtes inquiet pour Rafael Nadal ?

Ce sont les personnes extérieures du cocon familial du tennis qui pensent ça. Rafa, ça reste Rafa. C’est le plus grand joueur de terre battue. Il a perdu un ou deux matches et on a l’impression que c’est fini mais ça va être compliqué de le battre, il n’y en a que deux ou trois qui en sont capables. Il se dit inquiet, il se dit inquiet… Il vous donne à manger ! Il va arriver à Roland-Garros sur la distance des cinq sets. J’aimerais bien avoir son inquiétude… A Roland-Garros, il sera bien là.

Jeudi 7 mai 2015 tagTENNIS
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Jeudi 12 novembre 2015
    Masters de Londres - Wawrinka : "J’essaie de me faufiler…" [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Jouer en confiance [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Open de Bercy - Nadal : " J’étais bloqué mentalement " [lire la news]
  • Jeudi 29 octobre 2015
    Bercy… beaucoup d’enjeux [lire la news]
  • Jeudi 3 septembre 2015
    US Open - Paire : "Je suis sur une bonne dynamique" [lire la news]
Voir tous les communiqués