• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 7 mai 2015 tagFOOT

Ligue 1 - Hubert Fournier : "Obligation de gagner pour y croire encore"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Contraint de finir en trombe et d’espérer un faux pas du PSG pour être sacré champion de France, l’Olympique Lyonnais sait à quoi s’en tenir. Hubert Fournier, l’entraîneur de l’OL, espère déjà valider sa place en Ligue des champions en allant s’imposer à Caen, samedi, lors de la 36e journée.

ol-fournier
  © FRED TANNEAU / AFP

Hubert Fournier, quel regard portez-vous sur la forme de votre équipe avant de vous rendre à Caen ?

Je la trouve plutôt bien. C’est vrai qu’on peut toujours espérer mieux en terme de maitrise mais c’est le résultat qui prime en ce moment. Il y a une certaine forme de pression qui pèse mais nous nous devons de l’affronter. On a une obligation de gagner pour encore croire au titre, que le PSG gagne ou non.

Au-delà du titre, vous avez la possibilité de définitivement valider votre qualification pour la Ligue des champions, samedi.

On sait ce qu’il nous reste à faire, il faut remporter un match sur les trois qu’il nous reste. Mais pour avoir cette tranquillité d’esprit, le plus vite fait sera le mieux. Cependant, gagner à Caen, ce sera difficile face à une équipe qui joue encore son maintien. Elle a des vertus, des valeurs qui l’ont gardée vivante.

Le PSG a les faveurs des pronostics en cette fin de saison, vous n’avez donc plus rien à perdre.

C’est normal au regard de la situation actuelle. On doit gagner nos trois derniers matches et tout faire pour y arriver. Mais nous allons jouer deux fois à l’extérieur sur les trois derniers matches. Le PSG, lui, reçoit deux fois… L’important pour nous, c’est de rester concentré sur notre match plutôt que d’attendre un faux pas du PSG. Puisque de toute façon, il faudra gagner.

Les rumeurs de transfert envoient Lacazette et Fekir au PSG, votre concurrent direct… Comment l’analysez-vous ?

C’est simplement de la déstabilisation. C’est de bonne guerre. Espérons que cela n’ait pas d’impact sur les joueurs. Mais c’est de la vraie déstabilisation. Ce sont de grands garçons. Ça fait partie des choses qui alimentent une fin de saison lorsqu’on joue un titre. Il faut l’assumer. De mon côté, je n’imagine pas de départs. Le président s’est montré assez ferme là-dessus. On ne va pas y revenir maintenant.

Pourrez-vous compter sur la présence de Clinton Njie, sorti sur blessure face à Evian ?

Nous avions des espoirs jusqu'à mercredi mais l'IRM a montré qu'il avait quand même un petit problème musculaire qui va sans doute l'handicaper pour le match contre Caen. Nous ferons tout pour lui permettre de nous accompagner pour les deux prochaines rencontres même s'il y a quand même pas mal d'incertitudes.

Jeudi 7 mai 2015 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués