• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 28 mai 2015 tagTENNIS

Jo-Wilfried Tsonga : "Ca va se corser"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Grand bleu à Roland-Garros : cinq Français se sont qualifiés pour le troisième tour. Parmi eux, Jo-Wilfried Tsonga, tête de série numéro 14. Absent des courts jusqu’au mois de mars, Jo-Wilfried Tsonga était arrivé Porte d’Auteuil sans trop de repères. Le voilà pourtant en seizième de finale après deux matches sans histoire. Mercredi, l’Israélien Dudi Sela a été dévoré 6-4 6-1 6-1.

tsonga-RG-2015
  © JEAN MARIE HERVIO / DPPI MEDIA
Trois sets aisés face à Dudi Sela, ce tournoi débute parfaitement pour vous…
On ne sait jamais ce qui va se passer, on ne sait jamais à quel niveau vont être nos adversaires. Cela dit, il n’y a pas de meilleure entame. J’ai fait le travail comme il fallait le faire. Ca ne peut que m’aider. C’est bien d’être frais physiquement. Autant sauver de l’énergie. Pour aller loin, il faut de la fraîcheur physique. Maintenant, c’étaient des joueurs largement à ma portée. C’est le hasard des tableaux. C’est difficile de me jauger. Sur le prochain tour, ça va se corser.

Vous avez célébré cette victoire avec une danse des pouces et cela faisait longtemps…
J’avais envie de la faire aujourd’hui. Mes émotions, je ne les contrôle pas toujours. Ca vient comme ça vient. Je ne réfléchis pas.

Il y a une polémique à Roland-Garros avec l’aveu de Rafael Nadal sur le fait qu’il a ‘’black-listé’’ un arbitre (l’Espagnol ne veut plus que Carlos Bernades officie après une altercation à Rio en février)… Vous comprenez sa démarche ?
A la fois, je comprends et c’est compliqué. Nous, on donne le maximum sur le court et j’imagine que les arbitres aussi. Quand on n’est pas bon, on est directement sanctionnés. On se retrouve en dehors des tournois. Au classement, on peut sortir des 100 premiers et ne plus disputer de Grand Chelems. Si ça ne convient pas à Rafa et que ça lui crée d’énormes problèmes, ça se mérite. Maintenant, s’il  prend une minute entre les points et qu’à un moment donné, l’arbitre lui met un avertissement, ça ne se mérite pas. 

Un mot sur votre tenue que votre équipementier a lancé cette année...
J’aime jouer ce que je porte. C’est All Black. Ca me va.

Vous ne connaissez pas votre adversaire puisque le match entre Philipp Kohlschreiber et Pablo Andujar a été interrompu par la nuit au milieu du cinquième set (1-6 6-7 6-3 6-3 4-2)
J’avoue que je n’ai pas de préférence. Pablo, je ne l’ai joué qu’une fois, en 2013 à Shanghai. Philip, on se connaît beaucoup mieux, je mène 7-1 contre lui. Quelque part, j’aurais quand même une préférence quand ils vont reprendre leur match.
Jeudi 28 mai 2015 tagTENNIS
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Jeudi 12 novembre 2015
    Masters de Londres - Wawrinka : "J’essaie de me faufiler…" [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Jouer en confiance [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Open de Bercy - Nadal : " J’étais bloqué mentalement " [lire la news]
  • Jeudi 29 octobre 2015
    Bercy… beaucoup d’enjeux [lire la news]
  • Jeudi 3 septembre 2015
    US Open - Paire : "Je suis sur une bonne dynamique" [lire la news]
Voir tous les communiqués