• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 4 juin 2015 tagFOOT

Ntep: «Je viens pour tout casser »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Néophyte chez les Bleus, Paul-Georges Ntep (22 ans) a affiché à Clairefontaine son envie de saisir sa chance en sélection à l’occasion des deux matches amicaux face à la Belgique, le 7 juin au Stade de France, puis en Albanie, le 13 juin. Sans complexe, l’ailier rennais a livré un discours détonnant.

netp
  © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Candide au pays des merveilles. «J'ai été très bien accueilli par les joueurs de l’équipe de France. J’en connaissais déjà certains comme Geoffrey Kondogbia et Nabil Fekir, que j'avais côtoyés en Espoirs C'est une immense joie d'être ici au ‘’château’’ et de pouvoir m'entraîner avec de tels joueurs mais cela me donne envie de me mettre à leur niveau. Je m’efforce d’aller vers tout le monde pour m’intégrer rapidement.»

Programmé pour les Bleus. «C'est vrai qu'étant jeune, j'avais l’idée de jouer pour le Cameroun, car j'ai grandi là-bas. Mais je me suis développé en France puisque j'y ai été formé avant d’évoluer dans les sélections de jeunes. Cette sélection est dans la suite logique de ce que j'avais commencé avec les Espoirs, même si notre aventure s’est mal terminée. Je ne m'étais pas fixé de date butoir pour arriver en équipe de France. Il fallait que je reste concentré sur mon travail en club. Une place en sélection s'acquiert sur la durée, en répétant les matches de qualité. D'ici l'Euro 2016, il y en aura beaucoup. J'espère être performant sur la durée.»

Force de percussion. «Certains comparent mes qualités à celle de Franck Ribéry. C’est flatteur. Cela fait forcément plaisir car c'est un des grands joueurs qu'a connu l’équipe de France. Il n'a pas été loin d'être Ballon d'Or. J'ai pas mal de travail encore avant d'arriver à sa cheville. Je suis ici pour apprendre ce qu'est le haut niveau international.»

Altruisme et ambition. « Je ne suis pas un buteur. Le fait de ne pas marquer ne me dérange pas plus que ça. Mais je dois me montrer décisif. C’est important. Je viens avec ma bonne humeur, pour tout casser. L’équipe de France n’est pas un cadeau. Si je suis ici c'est que je le mérite. Je dois donc apporter ce qu'on attend de moi. Mon travail c'est de manger la ligne, déborder, centrer. Après j'essaie aussi d'avoir une palette plus large.»

Jeudi 4 juin 2015 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués