• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 11 juin 2015 tagFOOT

Mamadou Sakho : «Rester calme et serein»

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Resté sur le banc, dimanche, lors de la défaite des Bleus face à la Belgique, Mamadou Sakho (25 ans) a appelé ses coéquipiers à la sérénité. Le défenseur de Liverpool, qui avait eu un rôle de catalyseur avant le barrage retour victorieux conte l’Ukraine en novembre 2013 endosse un rôle de leader sans en rajouter.

L’appel au calme. «Après la Coupe du monde, on a vu une équipe de France en progrès. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter parce qu’on a perdu deux matches contre des équipes fortes comme le Brésil puis la Belgique. On en a aussi gagnés contre des gros comme l’Espagne et le Portugal. Cela ne sert à rien de tout remettre en question pour deux défaites. Il faut rester calme et serein. Il faut continuer à  travailler. L’objectif reste d’être prêt le jour J. J’espère bien que dans un peu plus d’un an, on sera en train de fêter le titre de champion d’Europe sur les Champs-Elysées!»

A la rescousse de la défense. «Comme tous les joueurs, je ne vis pas bien notre fragilité défensive. Mais ce n’est pas que la défense qui a été malmenée. On n’a pas été bons défensivement, c’est sûr, mais cela concerne l’ensemble de l’équipe. Quand on marque et qu’on gagne, il faut reconnaître que cela vient aussi de la première relance. De la même manière, il ne faut pas appuyer uniquement sur la défense quand on prend des buts. C’est un problème collectif. Il y a beaucoup de joueurs de qualité en défense. Didier Deschamps essaie différentes combinaisons. C’est normal. Tout le monde mérite du temps de jeu pour s’exprimer

La primauté du collectif. «On n’a pas perdu contre la Belgique parce que Paul Pogba était absent. Si on avait mis Paul tout seul sur le terrain contre onze Belges, il n’aurait pas pu faire grand-chose. Il a besoin de l’équipe, comme les autres. Mais c’est évidemment  un joueur important, on le sait tous. Tout le monde doit faire sa part du boulot, le plus important, c’est de jouer ensemble, de manière compacte. On a des joueurs pour l’impact, d’autres plus talentueux et aussi des buteurs... C’est ce qui fait une équipe. Paul fait partie de nos grands talents, mais il ne peut rien tout seul...»

Foi dans ses moyens. «Je me plais beaucoup à Liverpool. J’ai eu des pépins physiques cette saison et je vais faire encore des efforts sur beaucoup de choses dans la préparation, notamment en fonction de ma morphologie, mais cela ne m’inquiète pas du tout. Je suis revenu sur la fin de la saison et j’ai alors beaucoup joué. Je serai encore à Liverpool la saison prochaine, où j’aurais beaucoup à prouver au sein d’une équipe jeune et talentueuse

Jeudi 11 juin 2015 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
  • juin 2015
    Newsletter PMU Sport n°252 - Gagner des titres suprêmes ou de la fierté [Lire la Newsletter]
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués