• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 18 juin 2015 tagFOOT

Amandine Henry et les joueuses de l’équipe de France sont soulagées.

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Perturbées par leur inattendue défaite contre la Colombie, elles se sont magnifiquement reprises en écrasant le Mexique 5-0 après avoir ouvert la marque dès la première minute.

amandine-henry
  © ANDRE RINGUETTE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Elles ont gagné le droit de disputer un huitième de finale contre la Corée du Sud, adversaire largement à sa portée. Amandine Henry a profité de cette rencontre, mercredi soir, pour marquer un but magnifique.

Entre la Colombie et le Mexique, ce fut le jour et la nuit ?
Je pense que les deux premières rencontres n’ont pas montré le vrai visage de l'équipe de France, on faisait des non-matches malgré la victoire contre l'Angleterre pour commencer. Là, on s'est complètement lâché, on peut même parler d'un petit déclic. Il ne faut pas s'enflammer car rien n'est facile et on va prendre match par match après avoir savouré notre qualification pour les huitièmes de finale.

Comment avez-vous abordé ce dernier match de poule ?
Nous étions un peu stressées. On s’était dit qu’en battant l’Angleterre on avait dominé un concurrent direct et malgré tout on a perdu contre la Colombie. Nous n’avions pas l’habitude de rencontrer des Sud-Américaines et on s'est fait un peu prendre au piège. Contre le Mexique, nous avons fait un bon match en tenant compte de ce qui s’était passé avant. Cette victoire doit nous donner la ‘’niaque’’. Cela nous avait manqué sur les premiers matches.

Et personnellement, vous avez inscrit un but splendide ?
J'ai quand même un peu de réussite car huit fois sur dix cela peut partir n'importe où. Quand j'ai frappé le ballon, j'ai senti que cela pouvait aller au fond. Marquer en Coupe du Monde, être élue meilleure joueuse d'un match c’est agréable mais ce n'est pas une finalité en soi. Personnellement, ce soir, je suis satisfaite de mon match et j'espère que je monterai encore plus en puissance sur les prochains.



Jeudi 18 juin 2015 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués