• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Vendredi 17 juillet 2015 tagTENNIS

Coupe Davis - Gilles Simon : «  Je progresse forcément avec le temps »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Gilles, vous allez ouvrir ce quart de finale face au numéro deux britannique James Ward. Que pensez-vous de cet adversaire ?
C'est un joueur solide, qui n'a pas vraiment de faiblesses dans son jeu. Il faut faire un très bon match pour le battre. Il a un bon timing. Il ne force pas beaucoup ses coups et l'air de rien, on a vu sur les matchs importants, à Wimbledon ou en Coupe Davis (victoire contre John Isner face aux USA au premier tour 2015), il n'a jamais tremblé lorsqu'il a eu l'occasion de gagner. Il a su prendre sa chance donc il n'y a aucun doute qu'il saura le faire demain si je fais un match pas à la hauteur.

020_480933338.jpg
C'est un genre de match piège qui fait peur ?
Non je n'ai pas peur. Encore une fois je garde des choses simples en tête. Je joue bien, je bouge bien à l'entraînement. J'ai juste envie de faire un bon match et de lui montrer tout de suite que cela va être compliqué.

Etes-vous plus détaché par rapport à l'enjeu que lors des rencontres précédentes ?
Je progresse forcément avec le temps (sourire). C'est également le cas en Grand Chelem. Cela se passe mieux. Maintenant, ce n'est jamais fait à l'avance et encore une fois, c'est une rencontre de Coupe Davis, des matchs importants où j'ai envie de bien jouer, de bien faire, de bien lancer l'équipe. Il faut gérer cela mais je le fais mieux qu'avant. 

C'est handicapant pour l'équipe que Richard Gasquet, demi-finaliste à Wimbledon, ne soit pas aligné dès le premier jour ?
Non je pense pas. C'est le signe de la force de notre équipe. On a un joueur qui a fait demi-finale en Grand Chelem sur gazon et ce n'est pas lui qui jouera vendredi. Pour nous en tant que joueurs cela nous donne énormément de confiance de savoir qu'un joueur aussi fort que Richard est sur le banc et que cela va être à moi d'aller jouer sur le terrain dès vendredi. Le signal est tout aussi fort pour l'équipe adverse. On sait que Richard peut rentrer à tout moment, que ce soit en double ou en simple dimanche. Pour l'instant, on garde les choses simplement et on y a avec Jo (Tsonga) demain en essayant de tout faire pour être à 2-0.
Vendredi 17 juillet 2015 tagTENNIS
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
  • juil. 2015
    Newsletter PMU Sport n°257 - L’Union Jack flotte sur les ambitions françaises [Lire la Newsletter]
Sur le même sujet
  • Jeudi 12 novembre 2015
    Masters de Londres - Wawrinka : "J’essaie de me faufiler…" [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Jouer en confiance [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Open de Bercy - Nadal : " J’étais bloqué mentalement " [lire la news]
  • Jeudi 29 octobre 2015
    Bercy… beaucoup d’enjeux [lire la news]
  • Jeudi 3 septembre 2015
    US Open - Paire : "Je suis sur une bonne dynamique" [lire la news]
Voir tous les communiqués