• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Vendredi 21 août 2015 tagRUGBY - TOP 14

Hugo Bonneval : "Pas le droit à l'erreur"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Champion de France avec le Stade Français la saison dernière, Hugo Bonneval s'apprête à entamer un nouvel exercice particulier en Top 14 puisque la coupe du monde viendra perturber le calendrier. Cela commence par la réception de Pau (dimanche, 16h15).

hugo-bonneval-2015
  © BERTRAND LANGLOIS / AFP

Un championnat perturbé

« On sait que la saison qui s'annonce sera particulière en raison de la coupe du monde qui arrivera après quatre matches seulement. On peut presque parler de deux championnats en un avec la trêve d'un mois prévue. De notre côté, on va perdre beaucoup d'internationaux, et notamment cinq joueurs majeurs de l'effectif qui étaient pour beaucoup dans notre victoire la saison passée. L'idée sera donc de se dépasser pendant ces premiers matches pour obtenir un maximum de points. On débute face à un promu champion qui a survolé la Pro D2 donc c'est une belle équipe ».

Un nouveau statut ?

« On est un peu craintif en ce début de saison car il y a désormais un statut à assumer. Tout le monde veut gagner face au champion sortant, on l'a bien vu l'an dernier avec Toulon qui était l'équipe à battre. On s'attend à ce que ce soit la même chose pour nous mais cela fait partie du jeu et je crois que le Stade Français n'échangerait rien contre ce nouveau statut. Ce qui est arrivé la saison dernière était vraiment exceptionnel pour tout le monde. Le club a connu des moments vraiment difficiles avant de revenir à ce niveau et cela a rendu le titre plus beau. »

Un Top 14 encore plus dur ?

« Le club voulait retrouver l'Europe et c'est désormais chose faite. Avant, on pouvait se reposer un peu sur les matches du Challenge Européen mais désormais il va falloir assurer la Champions Cup et le Top 14. Il y aura toujours plus d'internationaux à chaque poste mais personnellement, je n'ai jamais vraiment connu de matches faciles à 45 points où tu pouvais dérouler. Il n'y a plus de vérités dans ce championnat car tu peux battre Toulon à Mayol et perdre à domicile contre un promu... Avec toutes les stars de l'hémisphère sud, tous les clubs possèdent de gros effectifs. Ça peut aller très vite dans les deux sens et personne n'a le droit à l'erreur. »

Un club formateur modèle ?

« C'est une bonne question... La réalité est que nous sommes plusieurs jeunes à faire partie du groupe qui a été sacré champion donc on peut le penser. En fait, le club a dû faire face à des choix financiers il a quelques années et on a acquis de l'expérience car on nous a fait confiance. Il y a eu des passages délicats avec des ‘’roustes’’ mais tout cela nous a permis de nous endurcir. Et aujourd'hui c'est un juste retour des choses que de nous avoir dans l'effectif.

Après, il nous faut pas oublier qu'on a été bien entourés par des mecs comme Julien Dupuy, Pascal Papé ou Sergio Parisse. Ils ont 15 ans de Top 14 et dix ans de club derrière eux ! Il faut leur tirer un coup de chapeau pour leur patience et leur courage de nous avoir portés jusqu'en haut. L'avantage que l'on a de nous connaître depuis les équipes de jeunes, c'est que nous avons des automatismes faciles à trouver et on vit bien ensemble. »

Ambition personnelle

« Je ne pense qu'à retrouver mon niveau de jeu, une certaine intensité, je veux juste jouer au rugby car je ne ressens plus de douleurs à mon genou. Je me suis investi dans cette pré-saison avec le club avant tout car il y a un championnat à reprendre. Je n'ai pas eu à penser à l'équipe de France car c'est par le club que je peux tenter de retrouver le niveau international. »

Vendredi 21 août 2015 tagRUGBY - TOP 14
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 4 décembre 2015
    Julien Pierre : "Quand on prend 50 points..." [lire la news]
  • Jeudi 26 novembre 2015
    Fabrice Landreau : "On n'est pas content de notre rendement" [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Olivier Azam : "Préserver l'identité d'Oyonnax" [lire la news]
  • Jeudi 29 octobre 2015
    Marc Andreu : "Ajouter des titres aux performances" [lire la news]
  • Jeudi 22 octobre 2015
    Benjamin Fall : "Le jeu de Montpellier est devenu pragmatique" [lire la news]
Voir tous les communiqués