• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 10 septembre 2015 tagBASKET

Euro-2015 - Nando De Colo : " Je me sens plus fort aujourd’hui "

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Désormais starter, Nando De Colo réussit un excellent Euro au côté de Tony Parker dans le backcourt. Que se soit au poste de meneur de jeu ou en deuxième arrière, De Colo a passé un cap pour le plus grand bonheur de l’équipe de France.

nando-colo-basket
  © SYLVAIN THOMAS / AFP

Nando, on vous sent plus fort désormais chez les Bleus. Comment l’expliquez-vous ?

J’ai l’expérience de quelques campagnes en équipe de France et je connais ce groupe France, même si je n’y étais pas l’an passé. Le fait d’être starter, les données sont différentes aussi avec plus de temps de jeu. Jouer sur deux postes à l’arrière me donne plus de responsabilités aussi. C’est un ensemble de choses qui découle aussi du travail effectué tout au long de la saison au CSKA Moscou avec les matches de l’Euroligue notamment.

La blessure de Antoine Diot et son retrait de l’équipe, vous donne justement plus de temps de jeu. Comment vous êtes-vous préparé à ça ?

J’ai connu le même problème qu’Antoine l’an dernier avec une blessure avant la coupe du monde. C’est le genre de pépins qui te marque quand tu as fait toute la préparation avec l’équipe et que tu la quittes au dernier moment. J’ai pris plus de temps de jeu parce que son remplaçant Léo (Westermann) est arrivé en dernière minute, la veille du début de la compétition. Mais Léo connaît les systèmes qui n’ont pas vraiment changés et il aura du temps de jeu. On a besoin de tout le monde si on veut aller au bout. De mon côté, j’étais préparé pour jouer sur les deux postes à l’arrière, ce n’est pas un problème.

Etes-vous satisfait du jeu de l’équipe de France avant de disputer le huitième de finale ?

Nous sommes montés en régime au fil des matches. On a commencé difficilement avec une prolongation contre la Finlande mais on a retrouvé de la défense qui est notre marque de fabrique pour gagner les matchs. On arrive confiants pour le premier match couperet en huitième de finale même si on sait que ce sera un gros match. 

Vous avez battu la Russie mais avec des difficultés tout au long du match. Vous n’êtes pas inquiet par ce genre de prestation ?

Ce sont des matchs qui servent d’avertissement. Contre la Russie comme quelques jours plutôt face à la Finlande, on a réussit à retrouver du jeu au bon moment. C’est surtout ça que je retiens. Je pense que face à la Russie, on manquait de concentration surtout. C’est ce qui explique notre début de match laborieux. Face aux Russes, on savait que l’enjeu n’était pas énorme mais le moindre relâchement, on le paie à chaque fois.

Le fait d’être accroché par la Finlande, la Pologne et la Russie ne vous inquiète pas avant de jouer un huitième de finale samedi à Lille ?

Non car c’est un Euro difficile où toutes les équipes sont motivées pour battre la France. Les équipes que l’on a face à nous n’ont rien à perdre, et ça n’est jamais facile. On a dit qu’on n’avait pas le groupe le plus fort (Groupe A) mais ce sont des équipes sérieuses qui jouent un bon basket que l’on a affrontées jusqu’à présent. Chaque match passe par des corrections et c’est ce que l’on fait pour aller au bout.

Aviez vous personnellement une préférence pour les huitièmes de finale à Lille ?

Je préfère me concentrer sur notre équipe et faire les ajustements nécessaires pour gagner chaque match de cet Euro. Je n’ai pas de préférence pour ce huitième de finale. 

Tony Parker dit de vous que vous êtes passé de ‘’x factor’’ à joueur cadre de l’équipe de France. Comment prenez vous ce compliment ?

Je joue à ses côtés dans le backcourt, il me facilite la tâche. Mais je n’ai pas peur de prendre mes responsabilités non plus. Je me sens plus à l’aise aujourd’hui, c’est évident.

Jeudi 10 septembre 2015 tagBASKET
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Jeudi 17 septembre 2015
    L’Europe, le Monde et Olympe [lire la news]
  • Jeudi 17 septembre 2015
    Euro 2015 - Nicolas Batum : "On a toujours voulu être à la place de l’Espagne" [lire la news]
  • Jeudi 3 septembre 2015
    Euro 2015 - Boris Diaw : "Canaliser la pression pour en faire notre force" [lire la news]
  • Jeudi 18 juin 2015
    Interview d'Andre Iguodala : « On gagne le titre car les gars ont faim à Golden State » [lire la news]
  • Jeudi 18 juin 2015
    La fiche d’André Iguodala [lire la news]
Voir tous les communiqués