• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 8 octobre 2015 tagFOOT

Le souffle coupé "Danish Dynamite"

  • PARTAGEZ SUR

Le Danemark, qui s’était révélé au monde en atteignant les demi-finales de l’Euro-1984, ne pèse plus dans la hiérarchie internationale. Les Danois joueront leur qualification pour l’Euro-2016 au Portugal ce jeudi avant de recevoir la France, dimanche à Copenhague.

equipe-foot-danemark
  © KURT DESPLENTER / BELGA MAG / BELGA/AFP

Valeur montante du football européen dans les années 80, le Danemark est aujourd’hui rentrée dans le rang (28e au classement FIFA). De statut de terreur capable de déjouer tous les pronostics pour s’imposer face à l’Allemagne (2-0) en finale de l’Euro-1992 après avoir au passage éliminé la France, la sélection scandinave s’est lentement enfoncée dans l’anonymat. Au point désormais de batailler ferme pour tenter de se qualifier pour l’Euro-2016. 

Tenus en échec au mois de septembre par l’Albanie puis l’Arménie, les Danois affrontent le Portugal ce jeudi avec l’obligation de s’imposer. Dans le cas contraire, le Danemark, deuxième de sa poule qualificative devant l’Albanie mais un match de moins à disputer, risquerait de devoir passer par les barrages au mois de novembre.

Avec aucune marge et le risque de regarder, après le Mondial 2014, une deuxième grande compétition internationale consécutive à la télévision. Un signe fort de déclin d’une nation naguère conquérante. Avec notamment comme faits d’arme, le quart de finale perdue sur le fil contre le Brésil lors du Mondial 1998, le sacre de l’Euro-1992, un premier tour de feu lors du Mondial Mexicain en 1986 et une demi-finale lors de l’Euro-1984. Surnommée la « danish dynamite » pour son football total, décomplexé et emballant, la sélection danoise s’est appuyée sur plusieurs générations dorées.

La première révélée par l’entraîneur allemand Sepp Piontek avait séduit la France par son insouciance et sa spontanéité. Les courses folles du Bison Preben Eljkaer-Larsen, la rage de vaincre de Soren Lerby, les montées tranchantes de Morten Olsen (aujourd’hui sélectionneur) et la vision du jeu de Michael Laudrup ont permis au Danemark de s’imposer comme une puissance en devenir. Pour finalement remporter un titre majeur en 92, grâce notamment à l’envergure de son gardien Peter Schmeichel avec des joueurs moins brillants mais animés par la même envie de surprendre. Moins dangereux après les retraites frères Laudrup, les Danois ont conservé leur caractère irréductible encore quelques années avec notamment à leur tableau de chasse l’élimination de La France de Zidane au premier tour du Mondial 2002 puis de l’Italie lors de l’Euro 2004.

Le chant du cygne tant le vivier danois semble s’être depuis tari, à l’image de l’ancien attaquant d’Arsenal Nicklas Bendtner qui n’a pas confirmé ses promesses au haut-niveau. Autour du meneur de jeu de Tottenham Christian Eriksen, Morten Olsen tente de préparer une jeune génération au défi futur. A l’image de l’ancien défenseur lillois Simon Kjaer, des talents émergent. D’autres comme Pierre-Emile Højbjerg, qui n’ayant  pas réussi à percer au Bayern Munich évolue à Schalke 04, peinent à s’affirmer. 

L’équipe de France devra néanmoins se méfier d’une sélection dans laquelle évoluent pensionnaires (le Toulousain Braithwaite, les Guingampais Löss et Jacobsen) et anciens de la Ligue 1 (Kalhenberg, Kjaer, et Waas).

Jeudi 8 octobre 2015 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués