• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 29 octobre 2015 tagRUGBY - TOP 14

Marc Andreu : "Ajouter des titres aux performances"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • facebook

À 29 ans, Marc Andreu connaît un début de saison plutôt réussi, à l'image du Racing Metro 92, lancé vers les sommets du Top 14. L'ailier banlieusard évoque la situation avant la réception de Brive (samedi, 14h00) pour la 7e journée du Top 14.

marc-andreu
  © STEPHANE ALLAMAN / DPPI MEDIA

LE MATCH FACE A BRIVE

"On aborde ce match avec beaucoup d'ambitions mais également du respect envers Brive au regard de ses derniers résultats. Ce sera un duel entre deux équipes qui connaissent une bonne dynamique. De notre côté, on reste sur une victoire lors du derby parisien (27-18 face au Stade Français) mais surtout sur un bilan de cinq victoires en six matches depuis le début de la saison. Les jeunes ont apporté beaucoup de fraîcheur pendant que les internationaux étaient mobilisés pour la coupe du monde et j'espère que l'on va garder cet état d'esprit."

DES PLACES A PRENDRE

"Les entraîneurs ont insisté sur le fait que nous avions tous une place à gagner pendant que les internationaux étaient absents. On a tous eu une carte à jouer sur ces matches du début de saison. L'idée était qu'ils aient des nœuds dans la tête au retour des mondialistes, qu'ils se posent des questions. Il y a pas mal de jeunes qui ont été performants et ont joué un rôle prépondérant dans nos succès. Pour le moment, le groupe gagne et donc vit bien. C'est dans ce sens que je vois les choses. Le fait que Teddy Thomas se soit blessé en début de saison m'a permis de m'exprimer avec Joe Rokocoko aux ailes. C'est plus facile de se libérer sur le terrain lorsqu'on a la possibilité de jouer régulièrement et je vis une période plutôt positive en ce moment. Les premiers contacts avec Rokocoko ont été exceptionnels. Tout le monde reconnaît le grand joueur qu'il a été et qu'il continue d'être. De par son expérience, son vécu et ses conseils, il est déjà bien intégré dans cet effectif."

UN PROJET AMBITIEUX

"Il y a beaucoup de concurrence au Racing car il y a de nombreux joueurs de qualité à chaque poste. C'est logique car le club a de gros objectifs. On grandit à notre rythme et je trouve que notre saison dernière a été bonne (quart de finale de coupe d'Europe et barrage du Top 14) mais il va falloir ajouter des titres maintenant. Le chemin est encore long, on va essayer de remplir notre objectif qui est d'aller au bout d'une compétition. Cela a été une évidence de suivre Laurent Labit et Laurent Travers car ils m'ont repêché quand je suis parti de Toulon (en 2009). Ils m'ont permis d'atteindre le niveau international (7 sélections) et quand ils m'ont proposé de les suivre au Racing, je n'ai pas hésité après en avoir parlé avec ma famille. Bien sûr, Castres reste pour le moment la plus belle expérience de ma carrière avec le titre de champion de France (2013), l'équipe de France et le Grand Chelem (2010). J'espère que je vivrais autant de belles choses avec le Racing. Les entraîneurs y sont pour beaucoup dans le choix de nombreux joueurs de venir ici."

DES SUPPORTERS A CONQUERIR

"La localisation du stade actuel (à Colombes) explique en partie le peu de supporters mais ceux-là sont très attachés au club. Je pense que l'Arena92 (située dans le quartier de La Défense) va attirer de nombreuses personnes. C'est vrai qu'aujourd'hui, pour arriver à Yves-du-Manoir, c'est mal desservi… J'espère que le fait de se rapprocher de Paris nous permettra de remplir la nouvelle enceinte mais cela passera forcément par des résultats sur le terrain. On veut le faire pour ceux qui nous suivent depuis des années, ce serait une manière de les remercier."

L'EQUIPE DE FRANCE

"C'est simple, quand on joue dans son club et qu'on est performant, l'équipe de France représente la cerise sur le gâteau. Mais ce n'est pas un aboutissement car l'équipe nationale ne nous appartient pas. Il devrait y avoir une nouvelle dynamique avec un nouveau sélectionneur mais je pense qu'il y a un bon vivier d'ailiers en France donc je ne fais pas du XV de France mon objectif à l'heure actuelle. Je suis de toute façon déjà très heureux d'avoir pu porter ce maillot au cours de ma carrière."

Jeudi 29 octobre 2015 tagRUGBY - TOP 14
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • facebook
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 4 décembre 2015
    Julien Pierre : "Quand on prend 50 points..." [lire la news]
  • Jeudi 26 novembre 2015
    Fabrice Landreau : "On n'est pas content de notre rendement" [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Olivier Azam : "Préserver l'identité d'Oyonnax" [lire la news]
  • Jeudi 22 octobre 2015
    Benjamin Fall : "Le jeu de Montpellier est devenu pragmatique" [lire la news]
  • Jeudi 10 septembre 2015
    Christophe Urios : "Pas un match comme les autres" [lire la news]
Voir tous les communiqués