• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 12 novembre 2015 tagTENNIS

Masters de Londres - Wawrinka : "J’essaie de me faufiler…"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • facebook

L’ATP World Tour Finals, qui réunit les huit meilleurs joueurs de la planète, débute ce dimanche à l’O2 Arena de Londres. La formule diffère de la routine du circuit : deux poules de 4. Les deux premiers de chaque poule s’affrontent lors de demi-finales croisées.

wawrinka
  © DEAN MOUHTAROPOULOS / GETTY IMAGES EUROPE / GETTY IMAGES/AFP

L’an passé, Stan Wawrinka, 4e mondial, s’était créé quatre balles de match face à son ami Roger Federer lors d’une demi-finale sulfureuse. Il espère franchir un palier supplémentaire.

Le Masters constitue le dernier tournoi de l’année. En quoi est-ce spécial d’y retourner ?

C'est une satisfaction, c'est un honneur pour moi. C'est quelque chose d'incroyable, un rêve en tant que joueur de tennis de pouvoir faire partie des 8 meilleurs du monde. C'est la troisième fois de suite que je vais y participer mais l'excitation est toujours la même. Cela reste extraordinaire de participer à un tel tournoi. Mon ambition, c’est d’être frais mentalement. 

 

Quel regard portez-vous sur la saison 2015 de Novak Djokovic ?

C’est hallucinant ce qu’il fait cette année. Depuis dix ans, Roger Feerer et Rafael Nadal nous avaient habitués à tout prendre, à ne rien laisser aux autres. Maintenant, c’est clair qu’on ne peut être qu’en admiration devant ce que fait Novak. Jouer à un tel niveau, gagner autant, c’est exceptionnel. Moi, j’essaie juste de me faufiler où je peux, d’aller chercher ce que je peux. D’aller les bousculer. Quand j’arrive à produire du beau jeu, je suis très content d’être aussi haut. 

 

Où peut-on situer Djokovic ?

Il est capable de gagner sur toutes les surfaces. Il s’est immiscé alors que Federer et Nadal trustaient tout, c’est fort… Il s’est mis ‘’gentiment’’ dans le groupe. Pour devenir le meilleur joueur de tous les temps, il va lui falloir quelques Grands Chelems supplémentaires. Rester n°1 mondial aussi.

Jeudi 12 novembre 2015 tagTENNIS
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • facebook
Newsletter
Sur le même sujet
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Jouer en confiance [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Open de Bercy - Nadal : " J’étais bloqué mentalement " [lire la news]
  • Jeudi 29 octobre 2015
    Bercy… beaucoup d’enjeux [lire la news]
  • Jeudi 3 septembre 2015
    US Open - Paire : "Je suis sur une bonne dynamique" [lire la news]
  • Vendredi 17 juillet 2015
    Coupe Davis - C’est jouable quand même ! [lire la news]
Voir tous les communiqués