• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Vendredi 20 novembre 2015 tagFOOT

Ligue 1 - Maxime Le Marchand : "Divertir de nouveau les gens !"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Titulaire à chacune de ses apparitions avec l’OGC Nice cette saison, le jeune défenseur Maxime Le Marchand est à l’image du jeu que pratique sa formation : ambitieux et décomplexé. Face à Lyon ce soir (20h30), il espère que les Aiglons seront toujours d’attaque.

maxime-le-marchand
  © BERTRAND LANGLOIS / AFP

Maxime Le Marchand, l’ambiance est lourde depuis ces terribles attentats de Paris qui ont failli toucher une enceinte sportive. Avez-vous une quelconque appréhension quant à votre sécurité ?

Non, pas du tout. Il n’y a pas de peur, la sécurité sera renforcée. On va tout faire pour divertir à nouveau les gens, ils en ont besoin en ces temps très difficiles. Il y a bien eu la possibilité que rencontres soient annulées mais entre nous, on se dit qu’on va forcément jouer.

D’un point de vue sportif, vous avez un joli coup à jouer contre l’OL...

En cas de victoire, nous passerions devant eux. C’est donc un sacré duel, on en a conscience. Jouer Lyon c’est toujours un rendez-vous attendu, ça fait partie des tournants d’une saison.

Contre Lyon, à quel type de duel vous attendez-vous ?

Lyon va vite vers l’avant. C’est une équipe rapide, notamment avec le travail de ses latéraux, il faudra s’en méfier. Mais c’est le genre de rencontres qui va nous donner des espaces. Contre des équipes dont le bloc est plus regroupé, on a plus de mal, on le sait.

Votre saison est pour le moment de qualité. La Coupe d’Europe en fin d’exercice, vous y pensez ?

Évidemment qu’on aimerait mais il n’y a pas d’objectif prédéfini à ce sujet. On préfère ne pas y penser. On est reconnu pour notre beau jeu mais la saison est longue, on a des détails à régler, des victoires à empocher. Et tout peut aller très vite.

Il n’y aura plus de trêve jusqu’à la mi-décembre. Comment accueillez-vous l’enchaînement des matches ? 

On a montré de belles choses alors pourquoi nous arrêterions-nous là ? On doit continuer sur ce chemin. Il reste quelques matches à bien négocier avant le repos. Toute la semaine, nous avons insisté sur des exercices physiques. Après on a des suspendus, ça fait partie du jeu. Ceux qui seront appelés se devront d’être performants. Nous ne sommes pas inquiets, mentalement on sera là.

Vous avez battu de sacrés clients récemment. Que manque-t-il à Nice pour accrocher le bon wagon ?

C’est vrai qu’on est meilleurs quand on n’est pas favoris. On a gagné contre Saint-Etienne, contre l’OM mais on a perdu contre le GFC Ajaccio… On doit soigner notre état d’esprit, voilà tout, et aborder tous les matches de la même façon.

Après Lyon, le PSG se profile début décembre. Vous y pensez déjà ?

Pourquoi ne pas faire tomber Paris ? Plus sérieusement, on prépare nos matches les uns après les autres. Lyon et Paris, ce sont des matches qui me font rêver et pour lesquels je fais ce métier. Vous savez, on s’appuie sur ce que fait le PSG pour améliorer notre jeu. A notre échelle, on s’en inspire.

Vendredi 20 novembre 2015 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués