• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 10 décembre 2015 tagFOOT

Ligue 1 - Olivier Guégan : "Évoluer à Reims demande beaucoup d’énergie"

  • PARTAGEZ SUR

Rentré dans le rang après un début de saison réussi, le Stade de Reims souffle le chaud et le froid en Ligue 1. Cela n’inquiète pas Olivier Guégan, son entraîneur, qui prépare le duel face à Nice (samedi, 16h) avec ambition.

guegan-reims
  © PASCAL GUYOT / AFP

Olivier Guégan, le Stade de Reims a tout connu depuis le début de la saison : des victoires à la pelle et des enchaînements plus compliqués. Où situez-vous votre équipe dans ce championnat ?

On est passé par de nombreux états, c’est vrai, mais je considère que nous mériterions quelques points en plus au regard des prestations que nous fournissons. Bon, on a le 14e budget de Ligue 1, on sait pertinemment que c’est compliqué. Je dirais qu’on peut tout à fait occuper un place qui va de la 8e à celle que nous avons actuellement (14e).

La lutte est acharnée, beaucoup de formations se tiennent dans un mouchoir de poche. Auriez-vous signé en début d’exercice pour vous retrouver là où vous êtes après 17 journées ?

Je n’ai pas pour habitude de regarder le classement mais le nombre de points. On sait qu’il nous en faudra plus que 42 et c’est notre principal objectif. C’est vraiment comme cela que je vois les choses. Dans ce championnat très serré et très disputé, tout va très vite dans les deux sens. Une bonne série et on peut facilement se sortir d’une mauvaise passe. Il faut être vigilant.

Là, c’est Nice, une formation très complète qui s’est révélée au fil des matches. A quoi vous attendez-vous ?

Nice est un sacré client. C’est la 4e meilleure formation à l’extérieur, une équipe capable de se projeter très rapidement vers l’avant avec des individualités de très haut niveau. On sait qu’il y a six points en jeu avant la trêve et on va tout faire pour en prendre le plus possible. Mais on devra être très mobilisé pour décrocher un résultat.

Justement, c’est surtout à domicile que Reims rencontre quelques difficultés cette saison…

C’est à l’image de nombreuses équipes de Ligue 1. Lors de la dernière journée, aucune ne s’est imposée à domicile (en réalité, seul Bordeaux), c’est dire ! C’est de plus en plus compliqué de créer du jeu, de prendre ce jeu à son compte sans prendre de risques chez soi.

Où situez-vous les difficultés actuelles de votre équipe ?

On se crée de nombreuses occasions, on peut faire mal à l’adversaire mais on n’arrive pas à tuer un match quand on en a la possibilité. Pourtant on doit le faire. C’est vraiment dans ce secteur que nous devons travailler. Un leader en attaque capable de tirer véritablement l’équipe vers le haut ? Oui, c’est ce qui nous manque sans doute.

A titre plus personnel, vous avez pris la saison passée la succession de Jean-Luc Vasseur. Comment vivez-vous cette première expérience avec ces responsabilités là ?

C’est une situation que je vis très bien. J’ai été plusieurs fois adjoint avant de prendre cette fonction donc je savais à quoi m’en tenir. J’en suis très heureux. Après, je ne peux cacher que pour moi, comme pour mes joueurs, évoluer dans un club qui se bat toujours le maintien, ça demande beaucoup d’énergie et une force mentale importante.

Hubert Fournier, pour qui vous avez été adjoint par le passé, traverse une mauvaise passe à Lyon ?

Dans notre profession, on est plus que jamais exposé à cette difficulté. Lorsqu’une situation se complique, c’est toujours l’entraîneur qui est aux premières loges mais Hubert Fournier est parti sur de bonnes bases, il a largement les moyens de renverser la vapeur. A Lyon comme dans tout grand club, la pression est déterminante.

 

Jeudi 10 décembre 2015 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués