• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 19 juin 2014 tagFOOT

Xherdan Shaqiri, l’étoile de la « Nati »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

D’origine kosovare, l’ailier du Bayern Munich constituera le principal danger pour l’équipe de France, vendredi à Salvador. Un profil inédit dans une sélection jusqu’alors réputée pour la cohérence de son organisation et sa capacité à cadenasser les matchs. La Suisse, qui n’a concédé que deux buts mais en a inscrit sept seulement lors de ses huit dernières rencontres de Coupe du monde, peut s’appuyer sur la fantaisie de Xherdan Shaqiri pour forcer la décision au Brésil. 

A 22 ans, la doublure de Franck Ribéry sur le côté gauche du Bayern Munich a du culot à revendre et  une expérience du haut niveau très étoffée avec treize trophées déjà remportés depuis le début sa carrière professionnelle.   

«Xherdan reste toujours calme lorsqu’il a la possession de la balle. Peu importe l’adversaire. Il n’est jamais nerveux et fait toujours parler son potentiel. De plus, c’est un garçon exemplaire qui s’adapte rapidement», plante Ottmar Hitzfeld le sélectionneur suisse.

Invité surprise de la sélection suisse lors de Mondial 2010, le jeune prodige né au Kosovo a rejoint le Canton de Bâle-Campagne avec sa famille alors qu’il était encore bébé. Vedette d’une sélection dont 15 joueurs sont issus de l’immigration, Shaqiri jouit de la pleine confiance d’Hitzfeld qui en a fait son accélérateur de particules et son leader d’attaque. 

«Être le premier choix de son coach est toujours un besoin pour le joueur. Mais quelque fois, c’est difficile d’y arriver. Shaqiri, lui, a la qualité de saisir les choses au bon moment», explique le sélectionner allemand de la « Nati ».

Instinctif, Shaqiri dispose du don rare de déséquilibrer ses adversaires sur chacune de ses prises de balles. Trapu (1,69 m) et véloce, il dynamise le jeu de son équipe par ses provocations constantes. 

Un style fait de prises de risque rappelant  toutes proportions gardées celui de Lionel Messi. A l’instar de l’Argentin, Shaqiri possède un pied gauche dévastateur et une capacité d’accélération de nature à mettre sur les fesses ses adversaires directs. Patrice Evra, qui sera en charge de la neutraliser, s’attend à souffrir.

La menace Shaqiri est prise très au sérieux par le staff de l’équipe de France. «Nous attendons à un match très dur. La Suisse n'est pas sixième au classement FIFA par hasard. C’est une équipe très dense. Elle peut s'appuyer à la fois sur du jeu court ou long et dispose d'un côté droit très performant avec son capitaine Lichtsteiner et Shaqiri, lequel peut déstabiliser l'adversaire à tout moment», prévient Guy Stephan, l’adjoint de Didier Deschamps.

Jeudi 19 juin 2014 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués