• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Vendredi 4 juillet 2014 tagFOOT

Paul Pogba, le joyau des Bleus  

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Décisif en 8e de finale face au Nigéria (2-0), le jeune joueur de la Juventus est considéré par ses partenaires comme une graine de champion. Un talent à l’état brut qui doit néanmoins canaliser sa fougue pour ne pas mettre son équipe en danger.

pogba

A seulement 21 ans, Paul Pogba semble déjà en mesure de faire la pluie et le beau temps en équipe de France. Joyau de la liste des 23 de Didier Deschamps, le milieu de terrain de la Juventus capte la lumière dès qu’il foule la pelouse. Champion du monde avec les moins de 20 ans, il y a un an, le joueur parti dès à 16 ans à Manchester United avant de rejoindre la Juve –où il a gagné deux titres de champions d’Italie en autant de saisons- ne laisse jamais indifférent. 

Si sa classe enthousiasme, son indolence agace tout autant.  Pour avoir mis l’équipe de France en danger en frôlant l’expulsion lors de son entrée en lice face au Honduras, Paul Pogba a été relégué sur le banc par Didier Deschamps contre la Suisse.

Une manière pour le sélectionneur de lui faire comprendre que le haut niveau implique une maîtrise totale de ses nerfs. Si son retour dans le onze de départ contre l’Equateur a laissé la plupart des observateurs perplexes en raison de sa performance pour le moins quelconque, « Paul la Pioche » a mis tout le monde d’accord contre le Nigéria en inscrivant le premier but libérateur (son 3e en 15 sélections). 

Un signe que sa classe naturelle est indispensable aux Bleus pour continuer de briller au Brésil.

« Je n'avais pas le moindre doute sur sa capacité à être au niveau. Les critiques peuvent être dures, injustes mais ça va l'endurcir aussi », a lâché Didier Deschamps, histoire d’expliquer sa gestion du cas Pogba.

« Il est vraiment impressionnant. Il ne faut pas oublier qu’il n’a que 21 ans. Quand on voit ce qu’il est capable de faire, son insouciance, mais aussi la manière dont il se comporte au quotidien, on ressent une grande maturité. Il est calme, posé, à l’écoute. J’aurais aimé avoir son talent, c’est beau. Il peut devenir un grand joueur au niveau mondial. Il a tout pour lui», a déclaré admiratif Blaise Matuidi, histoire de dissiper définitivement les critiques dont « Paul la Pioche » a été victime après son entame de Coupe du monde décevante.

A l’issue du succès contre le Nigéria, Karim Benzema avait donné le ton en montant au créneau pour louer le talent hors-norme de son jeune coéquipier. « Pogba critiqué ?  C’est qu’on ne regarde pas le même football alors, avait rétorqué l’avant-centre du Real Madrid aux journalistes. C’est un jeune joueur mais déjà un très grand joueur. Il fera bientôt partie des meilleurs du monde.» Tourné déjà vers le quart de finale contre l’Allemagne, Hugo Lloris l’a ensuite poussé à se libérer totalement. 

« Il est tellement talentueux. Il a tout pour être le grand joueur de sa génération. Ce but peut encore lui donner plus de confiance. Il a encore une grande marge de progression. Il est à l’image de l’équipe. On ne connaît pas encore nos limites», a milité le capitaine de l’équipe de France.

Prenant part au tir groupé des Bleus pour protéger Pogba, Mathieu Valbuena a surenchéri : «Comme il est extrêmement talentueux, on lui en demande toujours plus. Il a été récompensé. Sa grande performance va lui faire du bien. Il a du caractère et une grosse détermination.» Au centre de toutes les attentions, Paul Pogba, qui venait d’être élu meilleur joueur du match, a esquivé les questions gênantes en se contentant d’indiquer, sans la moindre arrogance et avec le sourire, qu’il souhaitait uniquement se focaliser sur ses performances : « J’essaye de me concentrer sur le terrain. Vous faîtes votre travail, j’essaye de faire le mien.»

La réponse d’un jeune homme obligé de grandir très vite pour se montrer digne de son statut de crack en herbe dans la compétition la plus suivie au monde. Une position d’équilibriste, qui en a aplati au sol plus d’un avant lui mais le jeune homme assume tranquillement sans se poser de question. 

Sa placidité et son naturel enjoué contribue à cimenter le groupe en interne. «Dans cette équipe il n’y a pas de distinction entre les générations. On se mélange à table ou dans les lieux de vie. Paul Pogba met une grosse ambiance. Mardi soir, il a mis de la musique après le repas avant de danser tout seul devant le groupe. C’était très amusant », lâche Mamadou Sakho, tout sourire, pour signifier que Pogba amuse les cadors en interne. Ce qui ne l’empêche pas d’être considéré par ses coéquipiers comme le joueur susceptible de les emmener encore un plus loin dans la compétition.  

Vendredi 4 juillet 2014 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
  • juil. 2014
    Newsletter n°201 - Se souvenir de la prophétie de Didier Deschamps… [Lire la Newsletter]
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués