• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Vendredi 11 juillet 2014 tagCYCLISME - TOUR DE FRANCE

Tour de France - Interview Peter Sagan

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Que ressentez-vous après votre cinquième place à Reims ?

Je me sens mal parce que j’ai encore chuté. 

peter-sagan

Je suis tombé parce qu’un coureur est tombé devant moi et un autre derrière moi, qui m’a entraîné à terre. 
C’est ma deuxième fois sur ce Tour de France alors que lors de mes deux précédentes participations, je n’avais jamais touché le goudron
Cela dit, je n’ai rien de cassé. Moi, après deux chutes, je suis encore là alors que des grands coureurs du Tour comme Chris Froome et Mark Cavendish sont à la maison. Mais j’espère que la malchance est derrière moi.

Comment êtes-vous parvenu, malgré vos blessures, à terminer cinquième de cette sixième étape ?

Je l’ignore car j’obtiens cette place sans même sprinter. J’ai été enfermé et je n’ai jamais pu me mêler à la lutte pour la victoire d’étape. Ça me démange de faire enfin un sprint pour la gagne. Mais peut-être est-ce mon destin de ne pas gagner une étape très tôt dans le Tour… Il faut voir comment je récupère de ma chute avant de songer à une victoire à Nancy, sur un terrain qui semble me convenir.

On vous sent défaitiste, ce qui est nouveau chez vous. N’appréciez-vous pas ce Tour de France alors que vous êtes troisième au général, meilleur jeune et large leader du classement par points PMU ?

Je ne sais pas. Il y a aussi des points très positifs. Je suis venu sur cette course avec pour priorité le maillot vert et je continue d’engranger des points, toujours plus chaque jour par rapport à mes adversaires direct, mais plus je vieillis et plus j’en veux. C’est mon troisième Tour de France et je voulais quelque chose en plus, peut-être un maillot jaune, ou bien une victoire de prestige sur les pavés du Nord. J’ai commis une erreur dans cette étape en laissant un coureur d’Omega Pharma-Quick Step créer un trou entre le coureur qui le précédait et lui, c’est comme ça que les trois premiers de l’étape ont échappé à ma vigilance. Je dois toujours être en phase d’apprentissage…

Vendredi 11 juillet 2014 tagCYCLISME - TOUR DE FRANCE
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 17 juillet 2015
    L’Union Jack flotte sur les ambitions françaises [lire la news]
  • Vendredi 17 juillet 2015
    Chris Froome et les autres [lire la news]
  • Vendredi 10 juillet 2015
    Les deux magnifiques et deux jokers [lire la news]
  • Jeudi 2 juillet 2015
    Les quatre magnifiques et un joker [lire la news]
  • Dimanche 27 juillet 2014
    Le Maillot Vert, un combat d’avenir [lire la news]
Voir tous les communiqués