• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Vendredi 17 octobre 2014 tagFOOT

Jean-Michel Aulas : «On cherche des objectifs ambitieux »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Deux jours avant la venue de Montpellier et à l’occasion d'un point presse lui permettant de présenter le bilan financier de l’OL au cours de la saison dernière, Jean-Michel Aulas, le président du club lyonnais, a notamment pointé du doigt la non-qualification européenne qui s’en est suivie. Mais il reste ambitieux pour la saison en cours.

aulas
  © FRANCK FIFE / AFP

Jean-Michel Aulas, pouvez-vous présenter les résultats financiers du club selon la situation au 30 juin 2014 ?

Ils ne sont pas conformes à ce que nous souhaitions. Si nos objectifs en termes de charges, comme les frais de personnel et les réductions des amortissements de joueurs, l’ont été, les résultats ont été altérés par la taxe à 75% et par le décalage dans la cession prévue de joueurs. Soit parce que certains ne se sont finalement pas engagés avec d’autres clubs, soit par absence de proposition, soit en raison de blessure. Cela fait une perte de 20 millions d’euros, mais ce n’est pas une perte définitive. Tous les autres secteurs présentent des résultats cohérents par rapport à ceux de la saison précédente.

Comptez-vous continuer de diminuer la masse salariale du club ?

On n’est pas dans un objectif de cessions au prochain mercato. Après un début de saison délicat, la situation s’est améliorée. Il y a donc une stratégie sportive à affiner. Mais s’il n’y a pas de cessions, il faudra trouver des ressources supplémentaires.

Lesquelles par exemple ?

Je pense à la billetterie de la saison en cours qui est conforme à nos attentes, ce qui prouve que notre public adhère à notre stratégie sportive. Il faut retrouver au plus vite les ressources de la Ligue des champions et continuer de valoriser le potentiel de notre Académie, dans laquelle nous investissons huit millions d’euros par saison. Il y a également  la commercialisation du Grand Stade. Le stade avance vite. On est dans les temps.

A ce sujet, un agriculteur refuse de vendre son terrain sur lequel une route doit être construite, à la suite d’une ordonnance d’expropriation…

Je suis très ému par ce qu’exprime cet agriculteur, je partage complètement sa détresse, même si je trouve qu’il en rajoute beaucoup. Je tiens à souligner que nous ne sommes pas concernés directement par ce sujet. La route qui est construite n’ira pas qu’au stade. Elle sera empruntée tous les jours par tous les citoyens. Je pense qu’il y a des solutions. Le Grand Lyon a délégué un de ses éminents spécialistes pour les trouver. Il y a de l’émotion autour de ce sujet mais je ne voudrais pas que cela se transforme en un lobby de l’intérêt non général.

A combien estimez-vous la perte de la non-qualification pour une coupe d’Europe ?

Le manque à gagner sera de cinq à six millions d’euros par rapport à l’exercice précédent. Les réserves du club sont quant à elles de 132 millions d’euros. Le total du bilan est important avec la construction du stade, pour lequel je tiens à préciser que le plan de financement est respecté.

Quel bilan faîtes-vous de votre politique de s’appuyer sur le centre de formation ?

On peut noter que le club réussit bien, notamment dans sa formation française et même internationale. Il y a une plus-value potentielle de 80 millions d’euros. Cela concerne majoritairement des joueurs formés au club, ce qui n’était pas le cas avant, quand nous achetions beaucoup plus. C’est la marque de notre politique rigoureuse.

Comment jugez-vous les premiers résultats sportifs de l’OL cette saison ?

 L’objectif initial était de se qualifier pour une coupe d’Europe donc on a discuté mardi avec Hubert Fournier pour voir la possibilité de définir des objectifs plus ambitieux à l’échelon national. On cherche pour savoir comment on pourrait faire. On verra où on en est après le match face à Marseille (le 26 octobre). On aura une idée plus précise.

Plusieurs joueurs lyonnais ont disputé des matches de qualification pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Craignez-vous le risque de contamination par le virus Ebola ?

C’est un sujet d’interrogation, un domaine de réflexion sur lequel nous avons commencé à réfléchir.  Il faut se saisir du sujet dans l’intérêt du club et des joueurs.

Vendredi 17 octobre 2014 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués