• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Vendredi 31 octobre 2014 tagFOOT

Ligue 1 - Jordan Veretout : « C’est le match à ne pas louper »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

A l’approche de la réception de Rennes lors du derby breton (dimanche, 14h00) pour le compte de la 12journée de Ligue 1, Nantes peut compter sur une bonne dynamique de résultats pour aborder ce rendez-vous. Jordan Veretout (21 ans), son milieu de terrain formé au club, connaît l’importance symbolique de cette opposition.

jordan
  © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Jordan, quel est le sentiment du groupe après votre victoire en milieu de semaine face à Laval en coupe de la Ligue (4-0) ?

«On se dit qu’on s’est rendu le match facile face à un adversaire qui n’avait rien à perdre. On arrive à marquer vite dans le match et après cela devient plus facile. Mais, pour être honnête, c’est déjà oublié et on est concentré sur le derby qui nous attend dès dimanche.» 

Justement, face à Rennes, c’est le match à ne pas perdre…

«C’est vrai qu’on a envie de le gagner ce match. On est sur une bonne série et on a à cœur de l’emporter, pour le club et pour les supporters. La saison passée, on avait connu une mésaventure à La Beaujoire (défaite 0-3)... On ne veut pas revivre ce cauchemar. Nous voulons gagner pour rester le plus haut possible au classement et pour ceux qui nous suivent.»

Quelle est la clé pour ne pas passer à côté dans ce genre de rencontre ?

«Je crois que l’approche mentale est importante. Il ne faut pas jouer le match dans sa tête à l’avance. Et ne pas avoir de regrets après. Il faut simplement répondre présent le moment venu.»

Cette notion de derby est-elle plus importante pour vous qui avez été formé à Nantes ?

«Disons que cela fait partie des matches importants dans la saison, ceux qu’on regarde sur le calendrier. C’est un gros match pour les Nantais, c’est sûr. Quand j’étais en équipe de jeunes, c’était le match à ne pas louper. C’est le derby quoi ! On voulait tous le jouer et le gagner. Depuis la remontée du club en Ligue 1, on a connu une victoire chacun (Nantes s’était également imposé à Rennes 3-0 la saison dernière). A nous de l’emporter cette fois-ci à domicile. Et même si c’est un derby, le plus important est de poursuivre notre série.»

Une série de sept matches consécutifs sans défaite…

«Oui, c’est ça, on arrive à marquer des buts et, sur les deux derniers matches, à ne pas en encaisser. C’est le résultat d’une implication de tous. On respecte l’adversaire, même quand il est en Ligue 2 pour la Coupe de la Ligue. C’est autant de confiance que l’on doit utiliser pour les rencontres de championnat. On croit en la notion de dynamique et que les victoires engendrent les victoires, donc on est satisfait de la passe actuelle.» 

Et pourtant, Nantes était attendu au tournant après l’interdiction du club de recruter lors du dernier mercato…

«Mais on a un bon effectif et on peut compter sur tout le monde. C’est ça le secret. Il n’y a pas de titulaire indiscutable, c’est un groupe qui vit bien, on avance tous ensemble. Le coach sait qu’il peut compter sur tous ses joueurs. Les jeunes entrent et sont performants. On sent que tout le monde se sent concerné et a envie de jouer. Cela tire le groupe vers le haut.»

Comment analysez-vous votre début de saison d’un point de vue personnel ?

«Je me sens bien. J’essaie de réaliser de bonnes performances. J’ai un peu d’efficacité avec des passes décisives (2) et des buts (3). Même si cela reste des penaltys. Je sais que je peux faire encore mieux.»

Un petit mot sur le public nantais, considéré comme un des meilleurs de France ces dernières saisons…

«C’est vrai, c’est beau à voir et à entendre quand on est sur la pelouse. Il y avait encore 25 000 personnes contre Laval pour un seizième de finale de coupe de la Ligue en pleine semaine, c’est magnifique ! Mais si le stade vit, c’est aussi parque les gens voient une équipe qui se bat sur le terrain. On sait qu’on n’est pas parfait, mais c’est pour cela que le public nous soutient. Contre Rennes, l’ambiance promet d’être chaude, cela devrait être sympa.»

Vendredi 31 octobre 2014 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués