• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 13 novembre 2014 tagTENNIS

Kei Nishikori : « Je m’accroche toujours »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Pour son premier Masters, Kei Nishikori a réussi un coup de « maître ». Grâce à deux succès obtenus face à Andy Murray et David Ferrer, le Japonais finaliste de l'US Open a fait le bonheur des nombreux journalistes japonais accourus à l’O2 Arena de Londres. S’il franchit le cap des demi-finales, l’Asiatique peut finir l’année dans le TOP 4. Remarquable pour un garçon qui était 17e en début d’année...


Vous vous attendiez à affronter un gros serveur (Raonic) et finalement, c’est le remplaçant David Ferrer qui s’est présenté…

J’ai été un peu surpris car j’ignorais que Milos était un peu blessé (à la cuisse). Même si on m’a informé du changement une heure avant, j’étais prêt. Je connaissais David pour l’avoir affronté huit fois, la dernière à Bercy où cela avait très dur (3-6 7-6 6-4). A partir du deuxième set, j'ai été plus agressif. Plus percutant en coup droit. Le troisième set a été presque parfait. J'étais dans le terrain, je suis plus venu au filet. Je n’ai perdu que deux matches au troisième set cette année. Je ne sais pas pourquoi ça me sourit tout le temps. On ne peut nier l’aspect physique mais, pour moi, c’est un effort mental je pense. Je m’accroche toujours. J’essaie de rester positif et fort. 

C’est votre première participation au Masters. Et il se murmure que l’épreuve pourrait retourner en Asie à partir de 2016.

Ce serait évidemment génial. En Asie, je sens un support incroyable. Mais même ici en Angleterre, j’ai beaucoup de fans. En fait, quel que soit l’endroit, ça me conviendrait.

Il y a de bonnes chances que vous affrontiez Novak Djokovic samedi en demi-finale…

Oui, il faut que Novak batte Berdych ce vendredi. Il est numéro un, il a joué d'une manière incroyable cette année. Je l’ai affronté à Bercy et il s’est montré solide. Il n’a pas de faiblesses. C’est le mec le plus ''fit'' du circuit. Mercredi, j’ai perdu face à Roger Federer. Avec « Rafa » Nadal, ces trois-là sont un peu au-dessus des autres. Mais on se rapproche d’eux. Je les ai déjà battus et j’ai acquis de l’expérience.

Jeudi 13 novembre 2014 tagTENNIS
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Jeudi 12 novembre 2015
    Masters de Londres - Wawrinka : "J’essaie de me faufiler…" [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Jouer en confiance [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Open de Bercy - Nadal : " J’étais bloqué mentalement " [lire la news]
  • Jeudi 29 octobre 2015
    Bercy… beaucoup d’enjeux [lire la news]
  • Jeudi 3 septembre 2015
    US Open - Paire : "Je suis sur une bonne dynamique" [lire la news]
Voir tous les communiqués