• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Vendredi 28 novembre 2014 tagFOOT

Ligue 1 - Alexy Bosetti : «Faire plus que d’habitude contre Paris»

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Au moment de se rendre dans la capitale pour y affronter le Paris Saint-Germain lors de la 15e journée de Ligue 1 (samedi, 17h00), Alexy Bosetti (21 ans) est conscient que les Azuréens vont devoir élever leur niveau de jeu. Mais l’attaquant affirme que les Niçois n’ont pas la pression.

alexy-bosetti
  © VALERY HACHE / AFP

Comment battre Paris ?

«Cela passe par une grosse solidarité déjà, par de gros efforts à réaliser tous ensemble. Après, il nous faudra aussi de la réussite, du réalisme et également de la force. On pense que l’exploit est possible sinon on n’irait même pas au Parc des Princes. C’est un bonus car quand on regarde le calendrier, on n’a pas coché ce match comme étant l’opportunité de prendre les trois points. Mais cela reste une rencontre qu’il faut jouer. Le stade sera plein, il y aura Canal +… C’est bien pour tout le monde. Je crois que peu d’équipes ont l’ambition de l’emporter à Paris mais on n’a rien à perdre en allant là-bas, on n’a pas la pression.»

«Ce sera à nous de nous concentrer sur notre jeu, de ne pas les laisser jouer, de ne pas les regarder parce que c’est le meilleur moyen de prendre une «valise». Il faudra se montrer solide dans les impacts et les duels. Honnêtement, on prépare ce match comme un autre, la semaine est la même. On va enchaîner trois rencontres en sept jours donc on se doit d’être sérieux et concentré.»

Les difficultés actuelles

«On ne manque pas de caractère, je sais qu’on sera tous très mobilisés. Mais il faudra faire plus que d’habitude pour obtenir un bon résultat au Parc. En ce moment, il y a un manque de confiance, et de chance aussi. Il faut savoir accepter quand ça tourne en notre faveur ou pas et continuer à se donner à l’entraînement et le week-end. On fera un premier bilan à la trêve et j’espère qu’il sera positif.»

«On a besoin de nos supporters aussi, c’est clair, ils le savent. Ils nous ont déjà poussés sur des fins de match et on a réussi à prendre des points dans ces moments-là. Si on montre un beau visage à Paris, je pense qu’il y aura du monde pour la réception de Rennes, même si ce sera un match en semaine (16e journée, mercredi 3 novembre). Le stade du Ray, c’était peut-être un stade moins beau, moins propre que l’Allianz Riviera, mais le public se trouvait directement derrière les cages, ça permettait de mettre une certaine pression sur les adversaires. Maintenant, cette pression, le coach nous la met aussi.»

Ibrahimovic-Cavani, un duo de choc

«C’est une bonne chose qu’Ibrahimovic soit de retour à la compétition, c’est toujours bien de pouvoir se mesurer à de grands joueurs et Zlatan en fait partie. Quant à Cavani, en ce moment, il est en feu, il aurait pu en mettre plus face à Marseille. Un attaquant, ça marche à la confiance. Mais Cavani, c’est 70 millions d’euros quand même, c’est un très grand joueur et ce n’est pas un hasard qu’il soit en réussite sur ses derniers matches.»

Sa relation avec Cvitanich ?

«J’ai inscrit trois buts en championnat et un autre en coupe de la Ligue, j’essaie d’avoir ma place dans le onze mais ce n’est pas facile car on tourne beaucoup. Quand l’entraîneur fait appel à moi, je donne tout. Je considère que j’ai encore beaucoup à prouver.»

«Dario (Cvitanich) est un grand attaquant, il travaille beaucoup tous les jours, il vient une heure avant et repart une heure après les autres, on ne peut rien lui reprocher. A 30 ans, il pourrait se laisser aller mais il fait tout de manière professionnelle. C’est un exemple pour tous et particulièrement pour moi qui évolue à son poste. On parle pas mal ensemble et cela m’a touché qu’il soit pointé du doigt dans les périodes difficiles.»

Vendredi 28 novembre 2014 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués