• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 11 décembre 2014 tagFOOT

Ligue 1 - Ghislain Printant : "Rester positif et aller de l'avant"

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Nommé entraîneur de Bastia après le licenciement de Claude Makelele, Ghislain Printant (53 ans) connaît une prise de fonctions délicate avec le club corse, actuelle lanterne rouge de Ligue 1. Avant la réception de Rennes lors de la 18e journée (samedi, 20h00), il fait le point sur la situation.

Ghislain-Printant
  © PHILIPPE MERLE / AFP

Vous sortez d'une série de trois défaites, quelle analyse faîtes-vous de cette période ?

L'analyse que je fais, c'est la plus dure, à savoir qu'on a pris zéro point. Par rapport à ce qui a été produit, c'est difficile. Par contre, je reste persuadé que ces défaites sont porteuses d'espoirs car les garçons ont montré de l'ambition dans le jeu, sont allés chercher les adversaires et je n'oublie pas qu'on se procure beaucoup d'occasions de but. Ils sont costauds mentalement et moralement donc ils me prouvent qu'ils ont des ressources. Bien sûr, l'urgence, ce sont les points et il faut sûrement faire un assemblage de nos dernières prestations en gommant nos petites erreurs. On retrouvera le chemin de la victoire ainsi et j'espère que ce sera le plus rapidement possible.

Face à Saint-Etienne (défaite 1-0, 17e journée), vous avez dominé la rencontre mais vous vous êtes incliné. Comment avez-vous digéré ce match ?

Je pense que si on n'avait fait que subir là-bas, on se sentirait limité. Là, au contraire, il y a des choses à tirer de ce match et les garçons voient bien qu'on est cohérent entre le discours et la performance. Mes joueurs ne trichent pas sur le terrain. Soyons dans le même état d'esprit pour la suite.

Le secteur offensif est actuellement diminué, est-ce l'explication principale de votre mauvaise passe ?

Non car il ne date pas d'aujourd'hui… Ce qui me rassure, c'est qu'on arrive à mettre notre adversaire en difficulté. On arrivera bien par conclure et je crois que lorsqu'on y arrivera, les joueurs retrouveront de la confiance et les poteaux sortants deviendront des poteaux rentrants.

Ne manque-t-il pas tout de même un attaquant plus réaliste ?

À l'heure actuelle, oui, cela manque, les chiffres le montrent bien. C'est vrai qu'on n'est pas verni par les absences de Tallo et Ayité, pour ne citer qu'eux. Et Djibril Cissé n'est pas en forme. J'espère donc pouvoir les récupérer au plus vite. Mais ceux qui jouent doivent saisir l'opportunité car s'ils sont sur le terrain, c'est qu'on compte sur eux. Maintenant, il ne faut pas tirer sur untel ou untel… On n'est pas assez tueur, c'est clair, mais ça va venir.

Pensez-vous au recrutement hivernal pour vous renforcer ?

On va s'y pencher dans la semaine qui arrive et si on a la possibilité d'apporter des retouches, on ne s'en privera pas mais je souhaite avant tout tirer la quintessence de mes joueurs actuels.

Certaines décisions arbitrales n'ont pas été en votre faveur non plus… 

Je ne veux pas entrer dans la polémique, disons que c'est sûrement le lot des équipes en bas de classement… Après, il faut en tenir compte car à force, cela peut trotter dans la tête des joueurs.

Cela passe par des objectifs à court terme ?

Bien sûr, on s'est fixé d'arriver à la trêve avec 20 points (Bastia dispose actuellement de 14 points à deux journées de la trêve hivernale). On prendra tout ce qu'on peut prendre mais on sait aussi qu'à un moment donné, il faudra réaliser une série. Et je crois que ce n'est pas en refusant le jeu qu'on y arrivera donc il faut garder cet état d'esprit d'aller chercher les points plutôt que de les attendre. Quand on ne peut pas gagner un match, il faut savoir ne pas le perdre. Mon travail est de trouver les ressources dans ce groupe et je crois que les matches face à Lyon (0-0, 14e journée) et Saint-Etienne nous prouvent qu'on peut bousculer ce genre d'équipe.

Il faut donc reconquérir Furiani ?

Il faudra essayer de faire un sans-faute à domicile, bien sûr. Notre salut passera par là. Mais à l'extérieur, il faut rester ambitieux également. On va me prendre pour un fou mais même avec 14 points et une dernière place, il faut rester positif et aller de l'avant. Notre public est présent pour nous soutenir donc à nous de l'être également.

Dans ce contexte, quel est le rôle des anciens ?

C'est important de mobiliser tout le monde, les anciens comme les moins anciens. Mais c'est vrai que ceux qui ont plus d'expérience peuvent mieux faire passer le discours, qu'ils jouent ou pas d'ailleurs. Les jeunes, eux, peuvent nous amener un peu de folie dans le jeu. C'est un mélange à trouver.

Comment définiriez-vous votre style ? 

J'essaie d'analyser les forces de mon équipe et les faiblesses de l'adversaire, s'il y en a. Je garde en tête le modèle de jeu que j'ai connu en arrivant au club, porté vers l'avant. Après, c'est toujours un rapport de forces, le jour où on gagne on dit "bravo coach" mais ça ne tient parfois à pas grand-chose. Comme je le dis souvent aux joueurs, je leur propose quelque chose mais c'est à eux de l'animer. S'il y a erreur de casting, c'est pour moi. J'essaie de faire travailler ma mémoire et je m'appuie sur ce que j'ai pu vivre lors de mes précédentes expériences. C'est comme le vélo, ça ne se perd pas.

Êtes-vous toujours à la recherche d'un entraîneur adjoint…

Oui, on attend quelqu'un qui nous ressemble, qui adhère au projet, qui possède les mêmes valeurs que nous, forcément. Pour qu'il s'intègre rapidement.

Jeudi 11 décembre 2014 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués