• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 15 janvier 2015 tagFOOT

Ligue 1 - Daniel Wass : «On peut espérer prendre un point à Paris»

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Véritable révélation confirmée de Ligue 1, Daniel Wass (25 ans) sera un des meilleurs atouts de l’Evian TG, en déplacement à Paris lors de la 21e journée de championnat (dimanche, 14h00). Il livre ses impressions avant la rencontre.

daniel-wass-evian
  © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Daniel, dans quel état d’esprit abordez-vous le match face au PSG ?

Cela sera un match difficile, c’est évident, mais je pense qu’on est capable d’élever notre niveau du jeu contre cette équipe. On l’a fait la saison dernière (Evian s’était imposée à domicile 2-0, 16e journée). On a eu de bonnes sensations cette semaine ensemble donc cela fait plaisir. On verra bien ce que cela peut donner.

Evian TG a déjà battu le PSG à plusieurs reprises ces dernières saisons, y a-t-il un secret pour cela ?

Non parce que au Parc des Princes on avait perdu dans les dernières minutes du match l’an passé (1-0, 34e journée) alors qu’on avait très bien joué. Ce qu’on sait, c’est qu’il faudra jouer en véritable équipe, tous ensemble. Si on parvient à faire cela, on peut espérer repartir de Paris avec un point (sourire). Après, c’est toujours excitant de jouer contre Paris mais on peut dire que c’est une bonne rencontre à disputer uniquement si on part avec l’état d’esprit d’une équipe qui y croit.

Votre club lutte toutes les saisons pour le maintien en Ligue 1, n’est-ce pas trop compliqué pour un joueur mentalement ?

Oui, bien sûr, c’est dur de lutter dans ces conditions mais c’est la vie ! Elle est dure pour nous en Ligue 1. Mais c’est comme ça qu’on arrive aussi à former une équipe, à se donner des objectifs et on va tout faire pour rester à ce niveau.

Sur un plan personnel, vous avez déjà inscrit huit buts et adressé trois passes décisives cette saison. C’est un très bon bilan à mi-saison !

Oui, c’est vrai que cela marche bien pour moi en ce moment mais je travaille très dur. J’espère que cela va continuer. On ne peut jamais imaginer comment cela va se passer à l’avance, je prends juste du plaisir à jouer dans cette équipe et j’essaie d’apporter ce que je peux à chaque match.

Vous évoluez parfois au poste d’arrière droit, d’autres au milieu de terrain. Avez-vous une préférence ?

Non, je ne préfère rien, je veux juste jouer au football. Peu m’importe où je suis sur le terrain, tant que j’y suis, c’est l’essentiel ! J’ai juste envie de participer au plus grand nombre de matches avec mon club et d’être efficace pour le groupe.

Que répondez-vous à ceux qui disent qu'Evian n’a pas sa place en Ligue 1 ?

Je ne sais pas… En tout cas, si on est là, c’est qu’il n’y avait pas une meilleure équipe que nous pour prendre notre place. On a mérité notre maintien la saison dernière, on a fait les efforts pour cela donc le club n’a rien volé. On a un mélange de jeunes joueurs et d’autres plus expérimentés et il faut compter sur nous aussi.

Quelles sont les caractéristiques de ce club en interne ?

Les gens travaillent dur pour rester en Ligue 1 ! C’est un jeune club et il est fier de pouvoir se battre avec les meilleures équipes nationales, tout simplement.

Il y a d’autres joueurs danois dans l’effectif comme Jesper Hansen, Jesper Juelsgaard ou Nicki Bille Nielsen. Comment définiriez-vous le joueur danois aujourd’hui ?

Je ne sais pas si on a des caractéristiques particulières mais ce qui est sûr, c’est qu’on possède un bon état d’esprit. On a toujours le sourire, à l’entraînement ou le week-end. Et on travaille dur.

Vous comptabilisez 11 sélections en équipe nationale, on imagine que c’est un de vos objectifs de vous y imposer…

Bien sûr, c’est toujours un honneur de jouer pour son pays. Le niveau est encore plus élevé et je vais tout faire pour avoir ma place. Il y a de bons joueurs danois aussi ici, en France, comme le Lillois Simon Kjaer, on a une bonne mentalité. Mais je ne pense pas encore à l’Euro ou à des choses comme ça.

Vous suscitez de l’intérêt chez de nombreux clubs européens, d’autres championnats vous intéressent-ils ?

La Ligue 1 est de très bonne qualité, surtout pour de jeunes joueurs. Cela fait partie du top 5 des meilleurs championnats en Europe donc je pense que c’est une chance d’y évoluer. Je ne pense pas à cela, je suis aujourd’hui un joueur d’Evian et c’est ce qui m’importe. Les choses se passent bien mais j’ai toujours envie de progresser. Je ne m’intéresse pas à ce qui se dit en dehors du terrain. Le plus important est de bien jouer pour mon équipe.

Jeudi 15 janvier 2015 tagFOOT
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
  • janv. 2015
    Newsletter PMU Sport n°229 - De Bressuire à Melbourne, en passant par Paris... [Lire la Newsletter]
Sur le même sujet
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Olivier Miniconi : "Dans les temps de passage pour se maintenir" [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    La dix-neuvième journée [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    Comment parier sur Bordeaux-Marseille ? [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    CHALLENGE NOËL - LOTS PSG [lire la news]
  • Vendredi 18 décembre 2015
    PARIS CHALLENGE LIGUE - 2015-2016 [lire la news]
Voir tous les communiqués