• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 22 janvier 2015 tagTENNIS

Tennis - Open d'Australie - Djokovic : « C’est bien de revoir les légendes »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Eliminé prématurément à Doha, un peu malade avant le début de cet Open d’Australie, Novak Djokovic a retrouvé de sa superbe en éliminant tranquillement (6-0 6-1 6-4) le Russe Andrey Kuznetsov au deuxième tour. Il est ravi d’avoir Boris Becker à ses côtés.

djokovic-open-australie
  © WU YUEZI / IMAGINECHINA

Andrey Kuznetsov a déclaré qu’il allait garder un enregistrement de ce match car ça lui servira à améliorer son travail…

Effectivement, les deux premiers sets ont été super. J’ai exécuté le plan tactique à la lettre. Tout ce que j’ai tenté était couronné de succès. Le pourcentage de première balle de mon adversaire a chuté dans le deuxième set et ça m’a donné l’opportunité d’attaquer ses deuxièmes balles.

Le début de tournoi a été marqué par le match marathon de Rafa Nadal face à Smyczek…

J’ai regardé un peu les derniers jeux du match. D’après ce que j’ai vu, Rafa a lutté et il a mérité sa victoire. Je ne connais rien de son état physique. Vous savez, les gens s’attendent à ce que les meilleurs dominent lors des premiers tours. Mais c’est le tennis, c’est la beauté du sport. Dans les tournois du Grand Chelem, les joueurs ont une motivation supérieure. J’ai vu aussi le geste de fair-play de Smyczek (Il a rendu un premier service à Nadal après la manifestation d’un spectateur idiot). Je pense qu’on devrait insister sur ce geste chevaleresque. Ca n’est pas habituel dans le sport. 

Un mot sur le retour de votre compatriote Viktor Troicki. Vous l’avez toujours soutenu après sa suspension…

Ce que fait Viktor après un an de suspension est remarquable. Il a réalisé un fantastique boulot pour revenir dans le Top 50. Je suis fier de lui. On a beaucoup parlé. Là, il est sur une série de dix victoires d’affilée. Il va affronter Tomas Berdych contre lequel il n’a pas de bonnes statistiques mais aujourd'hui je crois que Viktor est un joueur différent. Cette malheureuse expérience l’a rendu plus fort et a changé son approche. Il a pu faire des choses hors du court qu’il ne s’autorisait pas auparavant.  

Vous avez donné le prénom de Stefan à votre fils…

… Et ça n’a rien à voir avec Stefan Edberg. C’est bien de voir des légendes revenir sur le circuit en tant que coaches. Il y a donc Edberg avec Roger Federer, Boris Becker avec moi, Goran Ivanisevic avec Marin Cilic, Michael Chang au côté de Kei Nishikori et Magnus Norman avec Stan Wawrinka. C’est bon pour notre sport. Ils attirent l’œil. Ils ont beaucoup apporté au tennis et c’est bien qu’ils soient de retour dans un autre rôle.

Jeudi 22 janvier 2015 tagTENNIS
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
  • janv. 2015
    Newsletter PMU Sport n°230 - Pour Quevilly et Djokovic, c'est l'Amérique [Lire la Newsletter]
Sur le même sujet
  • Jeudi 12 novembre 2015
    Masters de Londres - Wawrinka : "J’essaie de me faufiler…" [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Jouer en confiance [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Open de Bercy - Nadal : " J’étais bloqué mentalement " [lire la news]
  • Jeudi 29 octobre 2015
    Bercy… beaucoup d’enjeux [lire la news]
  • Jeudi 3 septembre 2015
    US Open - Paire : "Je suis sur une bonne dynamique" [lire la news]
Voir tous les communiqués