• Bienvenue dans la Press Room du PMU. De nos communiqués à notre fil Twitter en passant par les dossiers de presse, Observatoire des Loisirs ou la newsletter PMU Sport, cette nouvelle « salle de presse virtuelle » rassemble tous les éléments et informations utiles pour suivre au quotidien l’actualité du PMU, univers par univers.
Jeudi 29 janvier 2015 tagTENNIS

Tennis - Open d'Australie - Maria Sharapova : « Serena Williams me rend trop agressive »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Victorieuse de sa compatriote Ekaterina Makarova, Maria Sharapova s’est offert une chance de décrocher un deuxième Open d’Australie, cinq ans après son unique succès à Melbourne. En finale, la Russe défiera Serena Williams, contre qui elle reste sur quinze défaites d’affilée. 

sharapova
  © WU YUEZI / IMAGINECHINA

Mais comme cette année à Melbourne, certaines séries se sont brisées (Federer-Seppi et Berdych-Nadal), elle doit y croire…

Quelle est votre opinion sur votre succès 6-3 6-2 ?

Je trouve que j’ai été solide. J’ai fait tout ce que j’avais à faire. Je trouve que j’ai toujours eu de bonnes sensations ici, même chez les juniors. Être capable de le transposer chez les professionnelles, c’est réjouissant. J’ai toujours eu de bons souvenirs sur le Rod Laver Arena. Je suis prête à en avoir un autre. D'ici la finale, je vais essayer de me détendre. Pour y arriver,  je n’écoute pas de musique, je ne prends pas de bain non plus... Je reste avec mon équipe. On discute. On envisage le match ultime. C’est assez facile de manquer de courage au moment de monter sur la scène. Mais c’est aussi ce pour quoi on travaille…

Il y a forcément de la nervosité avant une finale ?

Bien sûr, et c'est vrai pour tout le monde. C’est un instant si spécial. On ne compte pas nos heures de de travail pour arriver dans cette position. Ce serait inhumain de rien ressentir. 

Quel sentiment vous procure le fait de retrouver Serena sur votre route ?

Curieusement, je trouve que sa puissance et son agressivité me rendent trop agressive. Elle vous oblige à frapper le coup que vous ne devez pas frapper. J’ai toujours eu des confrontations difficiles avec elle. Mais je suis une compétitrice. Samedi, je donnerai tout ce que j’ai pour essayer d’inverser la tendance. Je dois me dire que ma confiance est au top et que je ne dois pas tenir compte de mon horrible statistique face à elle (2 victoires - 16défaites).

Jeudi 29 janvier 2015 tagTENNIS
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
  • Jeudi 12 novembre 2015
    Masters de Londres - Wawrinka : "J’essaie de me faufiler…" [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Jouer en confiance [lire la news]
  • Jeudi 5 novembre 2015
    Open de Bercy - Nadal : " J’étais bloqué mentalement " [lire la news]
  • Jeudi 29 octobre 2015
    Bercy… beaucoup d’enjeux [lire la news]
  • Jeudi 3 septembre 2015
    US Open - Paire : "Je suis sur une bonne dynamique" [lire la news]
Voir tous les communiqués